Monthly Archives: juillet 2013

SSD-19060.DNG

Critique : Pacific Rim, de Guillermo del Toro

Méchants monstres contre Robots géants. Voilà, en peu de mots, comment on pourrait résumer l’idée de base de Pacific Rim. D’ailleurs il est facile d’imaginer Guillermo Del Toro en train de vendre son pitch devant les pontes en costard cravate de chez Warner. Avec son look de Hobbit et son affection particulière pour les créatures de toutes sortes (celles du Labyrinthe de Pan, de Mimic, d’Hellboy…), le cinéaste mexicain avait certainement des faux airs d’Hagrid dans Harry Potter.

the-east-brit-marling-alexander-skarsgard2

Critique : The East, de Zal Batmanglij

Le cinéaste Zal Batmanglij forme avec l’actrice et scénariste Brit Marling (Another Earth, un ovni de science-fiction que Lost in Universes vous recommande) un duo à part dans le cinéma indépendant américain. Co-auteurs il y a deux ans d’un long métrage confidentiel, A Sound Of My Voice sur les dérives sectaires, ils reviennent aujourd’hui avec un brûlot sur l’écoterrorisme. Les mécanismes d’endoctrinement et la fascination pour les leaders semblent donc faire partie de leurs thématiques de prédilection.

FRANCES+HA+PHOTO5

Critique : Frances Ha, de Noah Baumbach

Scénariste de Wes Anderson sur La Vie Aquatique et Fantastic Mister Fox, Noah Baumbach partage avec le réalisateur iconoclaste un goût pour les personnages décalés. Son précédent long-métrage, Greenberg mettait en scène, dans un parfait contre-emploi, un Ben Stiller dépressif qui essayait de reprendre le contrôle de sa vie.

p.txt

Critique Invité : Room 237, de Rodney Acher

Ce documentaire est une analyse plus ou moins scientifique du Shining* de Stanley Kubrick. Il est tantôt intriguant de vérité, tantôt risible de fantaisie. A d’autres moments il est effrayant de folie, tant certains des neuf intervenants en voix off commentant des images d’archives et extraits du film peuvent s’avérer passionnés jusqu’à l’incohérence. Ces images sont passées au ralenti, zoomées sur des éléments considérés comme clés, remises en perspective avec certaines déclarations du réalisateur…

DIVERGENT

Quand Divergente devient un film

Une trilogie littéraire à succès, un univers désenchanté, une héroïne combative… Divergente  contient a priori tous les éléments essentiels pour en faire un succès cinématographique. Encouragé par les bons résultats d’Hunger Games (dont l’épisode 2 sort le 20 novembre 2013), Lionsgate retente donc sa chance avec la saga signée Veronica Roth.

Rush_07 (1)

Bande-annonce : Rush, de Ron Howard

Ainsi que Lost in Universes l’annonçait en début d’année, Ron Howard vient de réaliser Rush un film sur les courses automobiles, plus précisément sur le combat entre l’Autrichien Niki Lauda et l’Anglais James Hunt qui couraient respectivement pour les écuries Ferrari et McLarren dans les années 70.

viggo-mortensen-old-273876146

Viggo Mortensen : son premier film français

Lost in Universes se désolait que Viggo Mortensen se fasse si rare depuis A Dangerous Method, son dernier long-métrage en date signé David Cronenberg, dans lequel il interprétait Sigmund Freud. Mais le voici de retour, bouillonnant de nombreux projets depuis qu’il a terminé le tournage de son dernier long métrage en Argentine. Une de ses principales envies : son premier film hexagonal Loin des hommes.

02

Critique Livre : Divergent, de Veronica Roth

Dans la famille roman jeunesse avec univers dystopique, je demande Divergent de Veronica Roth. Depuis le succès de la saga Hunger Games de Suzanne Collins qui sacrifiait des adolescents en les enfermant dans un jeu de télé réalité mortel, les éditeurs (et les studios hollywoodiens par la même occasion) s’arrachent ces romans apocalyptiques.

los-ultimos-dias-alex-david-pastor

Bande-annonce : les Derniers Jours, d’Alex et David Pastor

Les frères Pastor s’intéressent de nouveau à un univers en forme de fin du monde causée par un virus. Mais contrairement à Infectés (The Carriers) qui traitait le sujet par le biais d’un survival road movie à l’américaine avec Chris Pine (Star Trek Into Darkness) en vedette, les humains sont ici obligés de rester cloîtrés chez eux.

frozen-official-poster-banner-promo-photo-18junho2013-02

Bande-annonce : les films d’animation font leur cinéma

Les petits et les grands enfants ne sont pas prêts d’être en manque de films d’animation. Alors que Moi, Moche et Méchant 2 est déjà sur les écrans et que les créatures de Monstres Academy pointeront le bout de leurs nez le 10 juillet 2013, les studios concurrents ne veulent pas se faire oublier. Cette semaine, Disney, Dreamworks, Sony et le Studio Laïka ont tous dévoilé un teaser de leur nouveau bébé. Il est loin le temps où le studio aux grandes oreilles régnait en maître sur ce genre devenu aujourd’hui l’un des plus créatifs de la planète cinéma.