Monthly Archives: avril 2014

Star Wars : Ong Jmel aka Mos Espa menacé

Décors mythiques de Star Wars s’il en est, le site tunisien de Ong Jmel où George Lucas avait installé le village fictif de Mos Espa, est en danger d’être englouti par des dunes de sable. Si bien qu’une campagne internationale vient d’être lancée pour restaurer le site.

Critique : Noé, de Darren Aronofsky

A Hollywood, la Bible est en retour de hype. Ridley Scott peaufine son Exodus : Gods and Kings avec Christian Bale dans le rôle de Moïse. La MGM prévoit de remaker son Ben-Hur en développant sa dimension biblique. Même Brad Pitt serait associé à un projet de film sur Ponce Pilate. Darren Aronofsky, assez branché sur le mysticisme depuis The Fountain, ouvre le bal avec sa relecture de Noé.

Les infos de la semaine : les Goonies 2, des nouveaux zombies et Adèle Exarchopoulos

Vous avez eu une semaine chargée ? Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du cinéma et des séries ? Pas de problème, Lost in Universes vous fait un petit résumé des informations essentielles de la semaine.

Des super-héros en série

Signe des temps ? En cette période de morosité économique, les super-héros sont partout : BD, cinéma, télévision, expositions, documentaires, publicité… Ils sont même dans la vie réelle.  Pour l’anecdote, il faut se rappeler que leur plus célèbre représentant, Superman, a vu le jour en 1933, en pleine dépression américaine. Il semble qu’aujourd’hui les Américains ne soient plus les seuls à avoir besoin de héros pour les sauver… Lors du Printemps arabe, certains des manifestants portaient le costume avec le S majuscule !

Critique : Clochette et la fée pirate, de Peggy Holmes

Qui dit fée Clochette dit Peter Pan, Capitaine Crochet, île en forme de tête de mort, bref en un mot comme en cent : PIRATES ! Ajoutez quelques autres fées, une poudre aux vertus magiques, un bébé crocodile et vous avez les ingrédients du dernier Disney. Mélangez, secouez, et vous obtenez…

Séries : Siberia, un survival sous forme de show froid

A Lost in Universes, nous avons tout de suite aimé Siberia. Et pas tellement parce qu’il y a des ressemblances avec Lost (dont le concept avait été inspiré par l’émission Survivors, l’équivalent de notre Koh-Lanta !) Mais parce que Siberia joue redoutablement bien avec le concept de réalité/jeu TV. Du reste, la série est en fait plus proche de Cult (pour le côté show qui se confond avec la réalité) et de The River (pour les côtés horreur et caméras omniprésentes) que de Lost.  Malheureusement, comme Cult et The River, elle n’a pas su trouver grâce aux yeux des téléspectateurs américains.

Critique : la Crème de la crème, de Kim Chapiron

Quoi que l’on puisse penser de Kim Chapiron, il y a bien une chose que l’on ne peut pas lui reprocher : de tourner en rond. Après la série B horrifique assumée (Sheitan) et et le film de prison (Dog Pound), il s’attaque aux élites de la Nation dans la Crème de la crème.

Exposition : Gustave Doré, l’imaginaire au pouvoir

Valeur sûre du paysage culturel français depuis qu’il avait illustré nos hexagonaux contes de Perrault, Gustave Doré n’avait pas eu les honneurs d’une exposition d’importance depuis des lustres. Aujourd’hui l’artiste qui a tant inspiré les cinéastes a les honneurs du musée d’Orsay. Avec la promesse de « l’imaginaire au pouvoir », Lost in Universes ne pouvait qu’aller explorer son univers si personnel.

Les infos de la semaine : de la magie, des hommes nus et des tueurs en série

Vous avez eu une semaine chargée ? Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du cinéma et des séries ? Pas de problème, Lost in Universes vous fait un petit résumé des informations essentielles de la semaine.

Critique : Captain America, le Soldat de l’hiver, d’Anthony et Joe Russo

Saviez-vous que le surnom de Marvel aux Etats-Unis était la boite à idées ? Il faut dire que depuis sa création, la firme a lancé un nombre impressionnant de super-héros en tout genre. Depuis quelques années, elle applique la même stratégie sur grand écran. Peu à peu le marvelverse s’enrichit de nouvelles icônes. Des icônes qui évoluent dans le même monde, celui des Avengers. Après Iron Man 3 et Thor, le Monde des ténèbres en 2013, c’est au tour de Captain America de revenir dans une aventure solo.