Monthly Archives: août 2014

Critique : Les Gardiens de la Galaxie, de James Gunn

Avec Les Gardiens de la Galaxie, Marvel étonne. Dans le bon sens du terme. En misant sur des personnages peu connus de son catalogue, la boîte à idées prenait pourtant de gros risques. Car outre son problème de notoriété, cette bande de misfits compte tout de même dans ses membres un raton-laveur (Pardon Rocket…) qui aime les armes à feu et un arbre qui parle. Mais James Gunn est un malin.

Critique : la Planète des singes : l’affrontement, de Matt Reeves

Dans la grande famille des sagas cinématographiques, la Planète des singes est une institution… de poids ! Depuis les années 60, on dénombre huit films et deux séries télé. C’est à se demander comment des auteurs sont encore capables de trouver de nouvelles idées dans un univers déjà si foisonnant. Mais vous connaissez l’adage : à Hollywood rien n’est jamais fini.

Critique : Boyhood, de Richard Linklater

Boyhood est une prouesse technique unique en son genre. Imaginez  un peu la tête qu’ont dû faire les producteurs de Richard Linklater quand il leur a annoncé qu’il voulait tourner un film pendant douze ans ! Ils ont dû éclater de rire. Et pourtant cette idée, simple et périlleuse à la fois, a donné naissance à l’un des films les plus beaux de cet été.

Critique : Coldwater, de Vincent Grashaw

Vincent Grashaw a tout compris au cinéma. D’abord produire un long métrage indépendant, Bellflower, qui a fait le buzz dans les festivals. Puis réaliser un premier long métrage qui frappe fort. Dans tous les sens du terme.