Monthly Archives: juillet 2018

Critique : The Guilty, de Gustav Möller

Qu’est-ce que pour vous un film de cinéma ? Je sais la question est complexe mais de la réponse dépendra selon moi votre sentiment vis-à-vis de The Guilty. Si le rythme et le suspense d’une histoire, peu importent leurs formes, suffisent à votre bonheur alors c’est avec un certain intérêt que vous plongerez dans ce thriller danois. Mais si comme moi, vous pensez qu’un film n’est rien sans intention visuelle, vous risquez de trouver ce Guilty très oubliable.

Critique : Dogman, de Matteo Garrone

Il suffit parfois d’une simple scène d’ouverture pour résumer toute la beauté d’un personnage. Dans Dogman, Matteo Garrone a choisi de filmer Marcello, frêle toiletteur pour chiens, face à un spécimen en apparence féroce . Mais à force de bienveillance, de douceur et de mots d’amour, il parviendra à venir à bout de la ferveur du molosse. Perdu dans une station balnéaire désaffecté quelque part en Italie, ce petit bonhomme est un roi au pays des canidés. Malheureusement, face aux énergumènes de son espèce, le gentil Marcello doit se plier à la loi du plus fort. Mais pour combien de temps ?