Cannes 2014 : Captives, d’Atom Egoyan (Compétition)

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, Captives, d’Atom Egoyan.

De quoi ça parle ? Une enfant disparaît… Huit ans plus tard, plusieurs indices semblent indiquer qu’elle est toujours en vie. Les parents de la jeune fille, la police et même la disparue vont enquêter pour lever le mystère sur cette disparition.

Pourquoi ça va faire le buzz ? Une petite touche de glamour… c’est indispensable même en compétition officielle. Captives réunit Ryan Reynolds qui essaie depuis Buried de donner une nouvelle dimension à sa carrière, mais aussi Mireille Enos (The Killing, World War Z) ou encore Rosario Dawson (Trance) et Scott Speedman (Underworld et bientôt dans la nouvelle série de Ryan Murphy, Open).                           

Quelles sont ses chances ? C’est la sixième fois que le réalisateur canadien Atom Egoyan vient sur la Croisette. Il a obtenu sa plus haute distinction avec De beaux lendemains, puisque le film était reparti avec le Grand Prix. On a du mal à croire qu’un thriller puisse obtenir une palme à Cannes, mais Jane Campion ne devrait pas être insensible à l’univers étrange et envoûtant du cinéaste.

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *