Cannes 2014 : la Merveille, d’Alice Rohrwacher

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, la Merveille, d’Alice Rohrwacher.

De quoi ça parle ? Gelsomina est une jeune fille qui vit en harmonie avec la nature et les animaux, entourée de son père et de ses soeurs. Mais un jour, l’arrivée d’un certain Martin va faire vaciller cet équilibre.

Pourquoi ça va faire le buzz ? Seule femme de la sélection avec Naomie Kawase, Alice Rohrwacher accède pour la première fois à la compétition à seulement 30 ans. Le film marque également le retour de Monica Bellucci au cinéma italien.

Quelles sont ses chances ? De multiple fois récompensé à Cannes, le cinéma transalpin peine à trouver de nouveaux auteurs. La dernière Palme italienne remonte déjà à 2001 avec la Chambre du fils, de Nanni Moretti. Avec ce conte des temps modernes, Alice Rohrwacher pourrait tirer son épingle du jeu.

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *