Cannes 2014 : le Chagrin des oiseaux, de Abderrahmane Sissako (Compétition)

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, le Chagrin des oiseaux, de Abderrahmane Sissako.

De quoi ça parle ? En 2012 à Aguelhok, une petite ville du Mali, un couple heureux et sans histoire se fait assassiner. Leur crime ? Ils n’étaient pas mariés et avaient deux enfants.

Pourquoi ça va faire le buzz ? En fait, il l’a déjà fait. Durant la conférence de presse, Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, a oublié d’annoncer le film. Il s’en est rendu compte pendant le jeu des questions/réponses. Faut-il y voir un signe du destin ?

Quelles sont ses chances ? Abderrahmane Sissako est un habitué du festival. Il a obtenu le prix de la critique internationale avec En attendant le bonheur. En 2006, il avait ému la Croisette avec Bamako présenté hors compétition. Même si c’est sa première participation à la course à la palme, il a toutes les chances de décrocher un prix, surtout au vu du sujet de son film.

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *