Cannes 2015 : découvrez ce que vous réserve la compétition

La grande messe cannoise est sur le point de commencer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette 68e édition est placée sous le signe de la nouveauté. L’arrivée de Pierre Lescure à la tête de la plus grande manifestation cinématographique du monde est un événement majeur qui ne manquera pas d’être commentée dans la presse. L’ombre bienveillante de Gilles Jacob ne trônera plus en haut des marches et Lescure compte bien respecter l’héritage du bonhomme tout en donnant un coup de jeune au Festival. 

Le jury

guillermo del toro

 

Cette année, le jury est certainement l’un des plus iconoclastes et glamour qui est été constitué. Joel et Ethan Coen (Inside Llewyn Davis) seront entourés de :

– Guillermo del Toro (Pacific Rim)

– Rossy de Palma (Etreintes brisées)

– Xavier Dolan (Mommy)

– Jake Gyllenhaal (Night Call)

– Sophie Marceau (Tu veux ou tu veux pas ?)

– Sienna Miller (Foxcatcher)

– Rokia Traoré (auteure et compositrice)

La compétition

La sélection annoncée il y a quelques semaines par Thierry Frémaux a déjà sur le papier un petit air de nouveauté. On y trouve pas mal de nouveaux venus, deux femmes et des cinéastes célèbres mais qui n’avaient pas encore eu les honneurs de la sélection officielle. Mais le plus fascinant reste certainement les thèmes abordés par cette programmation. Je vous rassure, les comédies, les blockbusters et les films d’animation sont toujours réservés pour assurer le spectacle hors compétition, mais on trouve quand même quelques pitchs audacieux, du cinéma de genre, une adaptation de Shakespeare, du polar, une histoire d’amour lesbienne, un film d’action chinois, de l’anticipation et même de la fantaisie.

Les 11 films à surveiller

Au final, Thierry Frémaux et son équipe ont retenu (avec difficulté) 19 longs métrages. Lesquels sont attendus avec le plus d’impatience ? Lesquels ont le plus de chance d’avoir un prix ? Quels sont ceux qui pourraient créer la surprise ?  Lost in Universes fait le point pour vous.

– THE ASSASSIN, de Hou Hsiao-Hsien

© Ad Vitam / The Assassin

© Ad Vitam

De quoi ça parle : Dans la Chine du IXe siècle, une jeune femme initiée aux arts martiaux dans le plus grand secret revient dans sa famille. Justicière et meurtrière, elle va être chargée d’assassiner l’homme qu’elle aime.

Pourquoi ça va faire le buzz : Non, vous ne rêvez pas. Cette année, il y aura un film d’art martiaux dans la compétition. Situé dans la Chine médiévale, ce long métrage taïwanais se paye le luxe d’avoir une femme comme personnage principal : une tueuse à gage. C’est la très belle Shu Qi, déjà héroïne du Millenium Mambo de Hou Hsiao-Hsien, qui prête ses traits à la tueuse Nie Yinniang.

Palmomètre : Il s’agit du grand retour d’Hou Hsiao-Hsien en compétition. Il a déjà remporté le prix du jury pour Le Maître des Marionnettes en 1993. Un nouveau prix est donc tout à fait envisageable. Pour la Palme d’or ça risque quand même d’être compliqué… même si Guillermo del Toro fait partie du jury, on a du mal a envisager qu’un film d’art martiaux puisse remporter le sacre.

Sortie : 6 janvier 2016

– THE LOBSTER, de Yorgos Lanthimos

© Haut et Court / The Lobster

© Haut et Court

De quoi ça parle : Dans le futur, les célibataires sont tous arrêtés. Ils disposent d’un délais de 45 jours pour trouver l’âme sœur. En cas d’échec, ils seront transformés en l’animal de leur choix.

Pourquoi ça va faire le buzz : Thierry Frémaux a prévenu lors de la conférence de presse, The Lobster fait partie de ces films dont on ne comprend pas tout. La presse et les festivaliers risquent donc d’être assez divisés. Le casting international devrait également garantir une très belle montée des marches : Colin Farrell, Rachel Weisz, Ben Whishaw, Léa Seydoux…

Palmomètre : Avec ce genre de film tout est possible. Soit ça passe, soit ça casse. Mais comme Yorgos Lanthimos avait remporté le prix Un Certain Regard avec Canine en 2011. Sa présence au palmarès est plus que crédible. Pourquoi pas le Prix du jury ou du scénario ?

Sortie : Prochainement

– TYHE TALE OF TALES, de Matteo Garrone

© Le Pacte / Tale of Tales

© Le Pacte

De quoi ça parle : Il était une fois dans des royaumes imaginaires, des rois, des reines, des princesses et des lavandières qui  doivent affronter d’étranges créatures autant que faire face à leurs propres démons.

Pourquoi ça va faire le buzz : Un conte de fées en sélection à Cannes, profitez-en car vous ne verrez pas ça tous les ans. Bien-sûr, Matteo Garrone a l’air de s’inscrire plus dans une approche surréaliste que dans la fantaisie version Peter Jackson. Mais cette réinterprétation des contes de Giambattista Basile à l’air particulièrement ambitieuse.

Palmomètre : Matteo Garrone a remporté deux grands prix en 2008 (Gomorra) et en 2012 (Reality), une Palme d’or n’apparaît donc pas comme impossible. Mais vu l’univers très fantaisiste, on parie plutôt sur un prix de la mise en scène ou un prix d’interprétation pour Vincent Cassel ou Salma Hayek.

Sortie : 1er juillet 2015

– SEA OF TREES, de Gus Van Sant

© SND

© SND

De quoi ça parle : Arthur Brennan est venu, comme beaucoup d’autres avant lui, mettre fin à ses jours dans la fôret d’Aokigahara au Japon. Mais juste avant de commettre l’irréparable, il aperçoit un homme blessé et perdu. Contre toute attente, il décide de l’aider.

Pourquoi ça va faire le buzz :  Sea of Trees a tout du film à thèse comme les affectionne le réalisateur d’Elephant.  On aime déjà son univers onirique, sa thématique liée à la grande faucheuse. Et cerise sur le gâteau, Matthew McConaughey est l’une des têtes d’affiche.

Palmomètre : Gus Van Sant a remporté la Palme d’or et le prix de la mise en scène pour Elephant en 2003. Depuis, il a présenté plusieurs films sur la Croisette mais aucun (Last Days, Paranoid Park, Restless) n’a eu les faveurs du jury. Au vu du pitch très métaphorique et de l’ambiance mystérieuse, Sea of Trees semble avoir toute ses chances pour figurer au palmarès. Le Grand Prix ?

Sortie : 9 septembre 2015

SICARIO, de Denis Villeneuve

© Metropolitan FilmExport/ Sicario

© Metropolitan FilmExport

De quoi ça parle : Bienvenue dans la zone frontalière entre le Mexique et les Etats-Unis… une terre de non-droits, terrain de jeu des cartels et du trafic de drguee. Kate, jeune inspectrice du FBI est embauchée pour lutter contre ce fléau. Elle se lance avec un consultant énigmatique dans un périple clandestin et dangereux.

Pourquoi ça va faire le buzz : Denis Villeneuve est connu du grand public grâce au polar poisseux Prisoners sorti en 2013. Nul doute qu’un film sur le cartel de la drogue mexicain avec Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio del Toro attire l’attention des festivaliers.

Palmomètre : C’est la première fois que le cinéaste canadien Denis Villeneuve intègre la compétition officielle mais ce n’est pas la première fois qu’il amène un de ses longs métrages à Cannes. Un 32 août sur la terre et Polytechnique avaient été présentés en sélection parallèle. La présence de Jake Gyllenhaal dans le jury, avec qui le cinéaste a fait deux films, pourrait jouer en sa faveur mais on voit mal Sicario obtenir autre chose qu’un prix du jury ou du scénario.

Sortie : 7 octobre 2015

– CAROL, de Todd Haynes

© UGC Distribution / Carol

© UGC Distribution

De quoi ça parle : Therese, jeune employée de grand magasin et Carol, riche femme mariée vont s’éprendre l’une de l’autre. Mais dans le New-York des années 50, les conventions et les convenances vont rendre cette passion impossible.

Pourquoi ça va faire le buzz : Une histoire d’amour lesbienne… Le film de Todd Haynes aura la lourde tâche de faire oublier La Vie d’Adèle, lauréat en 2013. La présence de Cate Blanchett et Rooney Mara au casting devraient faire monter la température.

Palmomètre : Todd Haynes n’est pas venu à Cannes depuis 15 ans avec son opus glamrock vertigineux Velvet Goldmine. Le film apparaît comme un peu trop classique pour subjuguer la Croisette mais un prix d’interprétation pour Cate Blanchett est toujours possible.

Sortie : Prochainement

– MACBETH, de Justin Kurzel

© Studio Canal/ Macbeth

© Studio Canal

De quoi ça parle : Relecture viscérale de l’une des tragédies les plus poignantes signées William Shakespeare. Macbeth est un guerrier charismatique de l’Ecosse médiévale. Abîmé par les guerres à répétition, il tente de se reconnecter avec son épouse. Mue par l’ambition et le désir, cette dernière va le pousser à commettre l’irréparable.

Pourquoi ça va faire le buzz : Les drames de Shakespeare sont éternels. Car malgré les siècles qui nous séparent les thèmes abordés dans l’œuvre de l’auteur britannique restent toujours d’actualité. Cette nouvelle réinterprétation signée par le réalisateur australien Justin Kurzel promet d’être intense. Et côté tapis rouge, Michael Fassbender et Marion Cotillard devraient assurer le spectacle.

Palmomètre : Après Les Crimes de Snowtown qui avait fait parler de lui en 2011, Justin Kurzel revient sur la Croisette directement dans la cour des grands avec cette adaptation qui s’annonce somptueuse. Le cachet un peu trop hollywoodien du long métrage risque de jouer en sa défaveur mais Marion Cotillard espère toujours remporter son prix d’interprétation…

Sortie : 4 novembre 2015

– DHEEPAN, de Jacques Audiard

© Paul Arnaud - Why Not Productions

© Paul Arnaud – Why Not Productions

De quoi ça parle : Combattant de l’indépendance tamoule, Dheepan sentant la défaite proche décide de fuir. Il emmène avec lui une femme et une petite fille qu’il fait passer pour sa famille, persuadé qu’il obtiendra plus facilement l’asile politique en Europe. Mais une fois en France, les choses ne sont pas aussi faciles que prévu. Lorsque Dheepan trouve enfin un emploi stable, il pense pouvoir enfin commencer une nouvelle vie. Mais la vie dans la cité, va faire resurgir en lui ses instincts guerriers.

Pourquoi ça va faire le buzz : Dheepan ne compte aucune star, mais à Lost in Universes on s’en fiche parce que Jacques Audiard est tout simplement l’un des meilleurs cinéastes français. Avec cette histoire de famille recomposée et d’immigration, nul doute que le réalisateur risque de faire des étincelles.

Palmomètre : Lauréat du Grand Prix pour Un Prophète en 2009 mais boudé pour De Rouille et d’os en 2012, Jacques Audiard pourrait peut-être enfin obtenir sa palme. Un prix de la mise en scène reste également possible.

Sortie : 26 août 2015

– YOUTH, de Paolo Sorrentino

© Pathé Distribution / Youth

© Pathé Distribution

De quoi ça parle : Dans un bel hôtel dans les Alpes, deux vieux amis de 80 ans tentent de profiter de leurs vacances. Travaillant tous les deux dans l’univers artistique, les deux savent que le temps leur est désormais compté. Mais autour d’eux, personne ne semble se soucier du temps qui passe.

Pourquoi ça va faire le buzz : Après La Grande Bellezza l’année dernière, Paolo Sorrentino revient avec un film qui s’annonce aussi mordant qu’émouvant. Le duo Harvey Keitel/Michael Caine devrait faire le bonheur des festivaliers.

Palmomètre : Avec trois films italiens en compétition cette année, les transalpins sont quasi certains de remporter au moins un prix. Plusieurs fois sélectionné, Paolo Sorrentino n’a obtenu pour l’instant que le prix du jury. Cette chronique nostalgique sur le temps qui passe pourrait peut-être lui permettre d’obtenir le Grand Prix. Michael Caine et Harvey Keitel sont eux favoris pour le prix d’interprétation masculine.

Sortie : Prochainement

– LOUDER THAN BOMBS, de Joachim Trier

© Memento Films / Plus fort que les bombes

© Memento Films

De quoi ça parle : Un hommage va être rendu à la célèbre photographe Isabelle Reed, disparue de manière soudaine trois ans auparavant. La préparation de cet événement est l’occasion pour sa famille de se retrouver. Mais un terrible secret va également refaire surface les plongeant tous dans le chaos.

Pourquoi ça va faire le buzz : Certains parlent déjà du film le plus déchirant de la Croisette. On sait déjà que la narration présentera le drame du point de vue de chacun des personnages. Le casting international est assez impressionnant : Jesse Eisenberg, Isabelle Huppert, Gabriel Byrne…

Palmomètre : Auréolé par le succès d’estime obtenu par Olso, 31 août, le réalisateur norvégien a toutes les chances de secouer la Croisette. On le voit bien obtenir le prix du scénario ou le Grand Prix.

Sortie : octobre 2015

– MON ROI, de Maïwenn

© Shanna Besson / Mon Roi

© Shanna Besson

De quoi ça parle : Après une grave chute de ski, Tony est admise dans un centre de rééducation. Ce séjour forcé et douloureux va lui permettre de se remémorer son histoire d’amour tumultueuse avec Georgio. Le travail de reconstruction sera autant physique que psychologique.

Pourquoi ça va faire le buzz : On se souvient tous de l’émotion suscité par Polisse. En revenant avec une passion amoureuse destructrice portée par Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel, la cinéaste pourrait bien conquérir le cœur des festivaliers.

Palmomètre : Polisse ayant obtenu le Prix du Jury, Mon Roi pourrait grimper plus haut dans le palmarès en visant le grand prix voir la palme. Maïwenn, deuxième femme à obtenir la récompense suprême ? Pourquoi pas ?

Sortie : 21 octobre 2015

Pour connaître la sélection complète, rendez-vous sur le site du Festival de Cannes. 

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *