Category Archives: Chroniques

© OCS

5 raisons de regarder Missions, nouvelle série OCS Signature

Ne réglez pas votre téléviseur. Missions est bien une série de science-fiction originale et 100 % française. Nouvelle série OCS Signature après Les Grands,  Irresponsable ou encore In America, Missions n’a pas peur d’être une production audacieuse imprégnée de références américaines tout en trouvant sa propre voix. Découvrez pourquoi il ne faut pas manquer les dix épisodes de la saison 1 disponibles depuis le 1er juin sur OCS City. 

Below the surface © Christian Geisnaes

Séries Mania 2017 : Below the Surface, de Kasper Barfoed

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on débriefe Below the Surface, une série danoise sur une prise d’otage. 

Juda. All rights reserved to United Studios Ltd. And Hot Télécommunication Systems.

Séries Mania 2017 : Juda, de Zion Baruch

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on fait le point sur Juda, une série israélienne fantastique. 

Missions © Empreinte Digitale

Séries Mania 2017 : Missions, de Henri Debeurme, Ami Cohen et Julien Lacombe

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on a découvert Missions, une série française de science-fiction. 

I Love Dick ©Courtesy of Amazon

Séries Mania 2017 : I Love Dick, de Jill Soloway et Sarah Gubbins

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on fait un focus sur I Love Dick, une série américaine présentée en compétition officielle.

Transferts ® Laurent Thurin-Nal

Séries Mania 2017, Transferts, de Claude Scasso et Patrick Benedek

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui on a vu Transferts, une série d’anticipation française.  

© Matchbox Pictures Ltd

Séries Mania 2017 : Seven Types of Ambiguity, de Tony Ayres

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui on vous parle de Seven Type of Ambiguity, une série australienne signée Tony Ayres. 

Better than us © Yellow, Black and White

Séries Mania 2017 : Better than us, de Alexander Kessel

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui on a vu en avant-première mondiale Better than us, une série russe d’anticipation créée par Alexander Kessel.

© HBO / The Leftovers Saison 3

Séries Mania 2017 : The Leftovers (saison 3), de Damon Lindelof

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. On commence par la très attendue dernière saison de The Leftovers signée par Damon Lindelof, le créateur de Lost.

© David Bornfriend / Moonlight

Critique : Moonlight, de Barry Jenkins

Que vous aimiez ou pas Moonlight de Barry Jenkins, je peux au moins vous assurer d’une chose, le cinéaste ose aborder un sujet quasiment jamais évoqué dans le cinéma noir américain : comment grandir quand on est noir et homosexuel. Il faut dire que dans ces milieux où la virilité est mise en avant comme un étendard, le sujet dérange forcément. Mais ce qui fascine immédiatement avec Moonlight, c’est la subtilité avec laquelle le réalisateur en parle. Il nous propose une plongée intime dans la psyché d’un jeune garçon à trois moments clés de son existence.