CEFF 2016 : White Girl, d’Elizabeth Wood

La 5e édition du Champs Elysées Film Festival se tient du 7 au 14 juin dans les cinémas de la plus belle avenue du monde. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un film découvert durant la semaine. Aujourd’hui, un long métrage en compétition : White Girl, de Elizabeth Wood.

De quoi ça parle ? Leah débarque à New York avec sa meilleure amie pour faire ses études. Bien décidé à profiter de la vie, elle rencontre un garçon dealer de drogue. Commence alors pour la jeune femme une longue spirale infernale.

Ce que Lost in Universes en a pensé. Ne cherchez pas, le pitch de White Girl résume malheureusement assez bien le propos général du film. Ou comment une jeune fille fraîchement débarquée de son patelin va enchaîner les mauvaises décisions. Au programme, beaucoup de sexe avec des quasi inconnus, beaucoup de drogues et des ennuis avec les trafiquants et la police. La mise en scène est énergique mais elle manque par moment de fluidité, comme si la jeune femme avait du mal a choisir l’axe de sa caméra. Le scénario est un peu trop prévisible.

Heureusement cette descente aux enfers est interprétée par de jeunes acteurs convaincants. La jeune Morgan Saylor (qui jouait l’insupportable Dana Brody dans Homeland) possède ce mélange de candeur et de légèreté qui la rend parfaite pour le rôle. Brian ‘Sene’ Marc se démarque lui dans le rôle de l’anti-prince charmant. A noter aussi, la présence de Justin Bartha (Very Bad Trip, Benjamin Gate) dans un rôle à l’opposé des sympathiques boy next door qu’il interprète souvent dans les films de studio. A eux trois, ils donnent suffisamment de souffle à ce White Girl pour le rendre le film digne d’intérêt.

Ça sort quand ? Aucune date de sortie n’est prévue en France pour l’instant.

Photo : © Bank Street Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *