Critique : La Face cachée de Margo, de Jake Schreier

Après le succès de Nos Etoiles contraires l’an dernier, il est logique que Hollywood se soit précipité pour adapter un autre best seller signé John Green. La Face cachée de Margo (Paper Towns en VO) parle toujours d’amour mais de manière moins tragique, promis ! On y suit Quentin, amoureux transi de sa voisine, la belle et mystérieuse Margo. Après une soirée surprenante passée ensemble, la jeune femme disparaît laissant quelques indices pour la retrouver.

Je sais ce que vous vous dites : la fille populaire et cool et le geek…  same old story ! Mais pas tout à fait car comme dans Nos Etoiles contraires, John Green prend un malin plaisir à ne pas suivre les codes balisés de la comédie romantique pour adolescents (enfin, en tout cas il essaie). L’amour est ici un prétexte pour permettre au héros de découvrir qui ils sont. Margo n’attend pas le prince charmant, elle veut simplement vivre sa vie comme elle l’entend. Ça change de l’éternel discours sur la fille fragile qui a besoin d’un mec gentil pour changer sa vie, non ?

Pour le reste, le film est conçu comme une chasse au trésor, grandeur nature. Sauf que Willy Leborgne a cette fois-ci les traits de Cara Delevinge (dont la cote de popularité est en train de grimper à Hollywood puisqu’on la verra dans Suicide Squad et dans Valerian de Luc Besson). Nat Wolff (qui était déjà dans Nos Etoiles contraires) n’a pas le physique « Abercrombie » habituel, ce qui ne l’empêche pas d’incarner un boy next door plus que convaincant.

D’ailleurs, c’est sans doute ce qu’il y a de plus saisissant quand on regarde La Face cachée de Margo. C’est un petit film, qui n’a d’autres prétentions que d’être un long métrage sympathique pour les adolescents, mais il profite d’un casting de jeunes acteurs immédiatement attachants. Une nouvelle génération, peut être un peu moins calibrée que la précédente est en place. Et c’est une bonne nouvelle.

Marianne


Photo : © Twentieth Century Fox 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *