Critique : la Légende d’Hercule, de Renny Harlin

Troisième péplum du moment après Pompéi et 300, la naissance d’un empire, la Légende d’Hercule est certainement le moins ambitieux. Le long métrage de Renny Harlin se borne en effet à raconter les premiers temps de la vie du demi-dieu grec. Si vous espériez assister à la mise en scène des fameux douze travaux, vous serez déçu. Il faudra vous contenter d’une histoire si classique qu’elle en est plate. Celle d’un fils bâtard qui prendra le pouvoir à la place de son affreux demi-frère.

Pourtant cette Légende d’Hercule aurait facilement pu avoir plus d’ampleur. Le casting n’est  pas mauvais et les acteurs parviennent tous à tirer leur épingle du jeu… malgré des dialogues d’une banalité totale. Kellan Lutz avec ses faux airs de Chris Pine a fait du chemin depuis Twilight ! Enfin pas tant que ça car la Légende d’Hercule, c’est avant tout une histoire romantique. Eh oui ! Avec une Gaia Weiss assez charmante et des scènes amoureuses très Harlequin, pleines de voiles et de bons sentiments. Le demi-frère lâche et envieux est interprété par Liam Garrigan qui parvient à ne pas tomber dans la caricature. Quant à Liam McIntyre, toujours sexy, il n’a plus à faire ses preuves dans ce genre de rôle après avoir repris avec brio le rôle-titre dans la saison 3 de la série Spartacus : le sang des Gladiateurs. Il est parfait.

A part cela ? Un ou deux combats dans les arènes sont plutôt bien chorégraphiées. Et voilà… c’est à peu prêt tout puisque Renny Harlin n’a pas voulu joué la carte du fantastique qui aurait donné du piment au film.

A voir si vous êtes ultra-fan des péplums pas trop sanglants et sans (aucune) prise de tête. On ne peut qu’espérer que la seconde version des aventures du héros mythologique, dont la sortie est prévue en août 2014, sera plus ambitieuse ou plus fantastique ou plus noire ou plus… Plus quelque chose en tout cas. Cette version sera l’adaptation du comic book de Steve Moore (Moi, moche et méchant 2) et Cris Bolsin. Dwayne Johnson interprétera Hercule. Brett Ratner (X-Men, l’affrontement final, la saga Rush Hour) sera aux manettes.

Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *