Critique : Noma au Japon, de Maurice Dekker

© Urban Distribution

Saviez-vous que chaque année, un restaurant est désigné comme étant le meilleur établissement du monde ? Cet insigne honneur a été attribué plusieurs fois à Noma, un restaurant de Copenhague au Danemark. Toutefois pas question pour René Redzepi, son chef, de se reposer sur ses lauriers. Ce passionné s’est lancé un défi de taille : aller ouvrir une annexe éphémère de Noma au Japon. C’est cette aventure palpitante que nous raconte le documentaire de Maurice Dekker.

Choc des cultures. Fan de Top Chef, ce documentaire est fait pour vous ! En suivant les différentes étapes de la réalisation d’un nouveau menu, Maurice Dekker nous place au cœur du processus de création. René Redzepi n’est pas un chef comme les autres, c’est un passionné qui a besoin de s’imprégner totalement de l’atmosphère du Japon pour élaborer ses plats. Car il n’est pas question pour lui et son équipe d’importer simplement le concept, il s’agit de se réinventer totalement.

Création. Pour trouver l’inspiration, pas question de simplement feuilleter les livres de recettes nippons. Le chef et sa brigade vont visiter le pays, mais pas comme des touristes. Ils vont respirer la nature, goûter la terre, cueillir des feuilles afin de trouver les bons ingrédients pour les plats. C’est un processus long, difficile mais tellement délicat et enivrant qu’on a l’impression de contempler des peintres en train de faire leur mélange de couleurs.

Réalité. Malgré ses élans lyriques, Maurice Dekker entend coller à une certaine réalité. Le stress de la préparation, les confidences intimes filmées face caméra, la mise à mort des crustacés… tout est filmé avec une certaine application. Sans doute que ce souci de réalisme rappellera au spectateur que l’exigence et l’abnégation sont indispensables pour réussir dans ce genre d’entreprise. Cela n’en reste pas moins totalement fascinant.

Marianne

 Le film en bref : Un documentaire qui nous plonge au cœur du génie créatif du chef René Redzepi et de sa brigade partis réinventer leur cuisine au Japon. Le voyage est passionnant.

Photo : © Urban Distribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *