Critique : Patéma et le Monde inversé, de Yasuhiro Yoshiura

Dans la grande famille de l’animation japonaise, je demande le petit dernier Yasuhiro Yoshiura. Après Time of Eve en 2010, le cinéaste japonnais adapte encore une fois une série animée en long métrage. Dans les deux cas, c’est la science-fiction qui l’intéresse. Une science-fiction moins nostalgique que celle développée par les Studio Gibli mais plus accessible que celle de Ghost in The ShellPatéma et le Monde inversé se situe dans le futur dystopique. Suite à une catastrophe écologique, la terre a été divisée en deux mondes distincts, chacun ayant un centre de gravité opposé à l’autre.

Ce pitch vous rappelle quelque chose ? C’est normal, il reprend la même idée de base qu’Upside Down de Juan Solanas sorti l’an dernier. Et si entre les deux films, les points communs sont nombreux (les deux héros amoureux appartenant chacun à un univers différent, une grande tour qui sert de jonction entre les deux mondes…), le long métrage d’animation prend clairement un chemin différent de celui de Solanas. L’ambiance est moins onirique, les décors sont moins fantasmés mais le scénario est conçu sur des bases plus solides. Tout ne repose pas uniquement sur la relation entre les deux héros.

En toile de fond, on retrouve plusieurs des thématiques chères à la culture japonaise comme leur méfiance vis à vis des progrès scientifiques. Le cinéaste fustige également ces sociétés où le libre arbitre des individus a disparu au nom du soit disant bien-être collectif.

Certes le méchant est un peu monolithique. Certes toutes les zones d’ombre de cette histoire ne seront pas résolues. Mais Pantéma et le Monde inversé cultive avec bonheur son sens de l’aventure et manie l’humour avec subtilité. Bref, il s’impose comme un divertissement éclairé à voir en famille. A Lost in Universes, c’est sûr, on suivra de près les autres histoires animées de Yasuhiro Yoshiura.

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *