Des super-héros en série

Signe des temps ? En cette période de morosité économique, les super-héros sont partout : BD, cinéma, télévision, expositions, documentaires, publicité… Ils sont même dans la vie réelle.  Pour l’anecdote, il faut se rappeler que leur plus célèbre représentant, Superman, a vu le jour en 1933, en pleine dépression américaine. Il semble qu’aujourd’hui les Américains ne soient plus les seuls à avoir besoin de héros pour les sauver… Lors du Printemps arabe, certains des manifestants portaient le costume avec le S majuscule !

A la télévision, depuis les années 60, les super-héros ont eu à plusieurs reprises leur heure de gloire. Mais il semblerait qu’ils soient en train de vivre un nouvel âge d’or.

LE ROI MARVEL

A tout seigneur tout honneur. Cet engouement pour les justiciers masqués est en grande partie dû à Marvel et à sa stratégie du multi-univers. Son idée ? Faire ce qui existe depuis des années dans les comics, inventer un monde dans lequel les super-héros de son écurie coexistent. Ils ont d’abord présenté leurs personnages dans des films solo (Iron ManThorCaptain America) avant de les réunir dans un film commun The Avengers. Une deuxième phase est actuellement en cours (Iron Man 3Thor, le Monde des ténèbres et Captain America, le Soldat de l’hiver). Mais cette fois-ci, le studio va encore plus loin puisque, en plus des films, une série télé a vu le jour.

Agents of S.H.I.E.L.D.

Diffusée depuis la rentrée sur ABC, Agents of S.H.I.E.L.D est une extension de l’univers Marvel chapeautée par Joss Whedon en personne. Même si la série n’a pas été le carton d’audience espéré, elle réussit l’exploit de jongler entre une intrigue parallèle propre et des incursions avec l’univers des films. L’agent Coulson (Clark Gregg) fait partie du casting récurrent mais d’autres personnages appartenant à la mythologie ont fait des apparitions comme Nick Fury (Samuel L Jackson), l’agent Maria Hill (Cobie Smulders) ou encore Sif de Thor (Jamie Alexander).

Mieux : les événements du dernier Captain America aura des répercutions importantes sur le reste de la saison.Personne ne sait si une saison 2 verra le jour (même si les bruits de couloir vont plutôt dans le bon sens). Sur le web, la saison a été un peu chahutée pour son côté scolaire et ses personnages un peu monolithiques mais narrativement Agents of S.H.I.E.L.D. ne manque pas d’ambition.

Pour vous faire une idée, voici le teaser de l’épisode 17.

(Attention : spoilers !)

Daredevil et cie

Mais Marvel ne compte pas s’arrêter là. La firme s’est ainsi associée avec la plateforme de streaming Netflix pour la diffusion de cinq séries ! Des héros moins connus et plus sombres auront ainsi droit à leurs aventures individuelles : Daredevil, Jessica Jones, Iron Fist et Luke Cage. Des saisons de treize épisodes chacune seront commandées. Il n’est pas exclu que les personnages fassent des apparitions dans les shows des autres. Et si les audiences sont bonnes, la mini-série The Defenders devrait les réunir tous. Entre quatre et huit épisodes sont prévus.

Daredevil ouvrira le bal avec un tournage programmé pour cet été à New York. La série aura la lourde tâche de faire oublier le long métrage avec Ben Affleck, un navet du genre. Avocat aveugle le jour, super-héros aux sens ultra-développés la nuit, ce personnage est le plus connu des quatre. Luke Cage, doté d’une super-force, n’est autre que le premier super-héros noir de l’histoire de Marvel. Iron Fist possède lui une maîtrise virtuose des arts martiaux. Enfin Jessica Jones est une ancienne super-héroïne reconvertie en détective privée. Dans le comics, elle est l’une des petites amies de Luke Cage.

La diffusion est attendue pour début 2015. Netflix n’étant pas ABC, on peut parier que le ton de ces shows sera plus adulte, plus noir et plus violent. Un budget prévisionnel de 200 000 $ sur trois ans a été alloué à l’ensemble. On espère que les intrigues seront complexes et que les personnages possèderont un vrai charisme.

LA REVANCHE DE DC COMICS

Il n’y a pas que Marvel dans la vie. Son concurrent de toujours, DC Comics, prépare la riposte. Au cinéma cela a donné l’an dernier Man of Steel qui a relancé avec succès la franchise Superman. Mais il faudra patienter jusqu’au 27 avril 2016 pour en découvrir la suite, le fameux Batman Vs Superman qui agite la Toile depuis son lancement au dernier Comic-Con.

The Flash : le spin-off

Sur le petit écran, l’univers DC a pris de l’essor depuis l’an dernier avec le succès de Arrow sur la CW. Plus sombre que Smallville, ce show réinvente le destin d’Oliver Queen, alias Green Arrow, avec un certain talent. Du coup un spin-off centré sur Flash devrait logiquement être diffusé à la rentrée prochaine. Le personnage a été introduit dans la série mère à noël dernier. C’est Grant Gustin (vu en méchant dans Glee) qui incarnera le rôle du justicier ultra-rapide. Plusieurs photos du jeune homme en costume ont déjà été dévoilées.

Avant la fin de la saison 2 d’Arrow, deux personnages recrutés pour le pilote viendront faire un petit tour à Starling City. Il s’agit de Caitlin Snow et de Cisco Ramon. La première est une experte en bioingénierie, qui a perdu son fiancé lors de l’explosion de l’accélérateur de particules à l’origine des pouvoirs du Flash. Le second est le plus jeune génie du laboratoire S.T.A.R. qui a mis au point le fameux accélérateur. Selon toute logique, ces deux personnages devraient devenir respectivement Killer Frost et Vibe.

Gotham : l’origin story

A partir de septembre 2014, l’archet vert et son pote ultra-rapide pourraient bien avoir de la concurrence sur la FOX. La chaîne a commandé un pilote qui devrait réjouir tous les fans du chevalier noir : Gotham. Cette série, développée par Bruno Heller à qui l’on doit notamment la mythique Rome, reviendra sur l’enfance de Batman et aura pour héros un jeune officier idéaliste du nom de James Gordon. Nous assisterons donc à la naissance de l’amitié entre les deux personnages, après la mort des parents du jeune Bruce Wayne. Mais nous verrons également la génèse des plus grands criminels de la franchise (le Joker, Catwoman,l’Homme Mystère, Double-Face…).

C’est Ben McKenzie (l’un des héros de la série Southland) qui prêtera ses traits au jeune Gordon. Il sera accompagné de David Mazouz (le gamin de la série Touch) dans le rôle du jeune Bruce Wayne, de Sean Pertwee (l’inspecteur Lestrade d’Elementary) en Alfred, de Camren Bicondova en Selina Kyle (Catwoman), de Jada Pinckett Smith (Matrix) en Money Fish, de Robin Lord Taylor (vu dans Walking Dead) en Pingouin et de Cory Michael Smith en Homme Mystère.

Enfin, Erin Richards, vu dans Being Human et Misfits, sera Barbara Kean, la fiancée de Gordon et Donal Logue (Vikings, Sons of Anarchy) sera son collègue, l’inspecteur Harvey Bullock. Vu son patronyme, on peut se demander si ce personnage ne risque pas de devenir le futur Double-Face.

Même si Gotham n’en est qu’au stade des pilotes, au vu du matériel promo déjà dévoilé sur la toile, il y a fort à parier que la série sera bien présente sur la grille de rentrée de la Fox.

LES INDEPENDANTS

Sans comics, point de salut pour les super-héros ? Pas si sûr. Quelques petits malins se sont lancés dans l’aventure des super-héros sans costume avec plus ou moins de succès. Si l’anglaise Misfits s’est achevé après cinq saisons, d’autres shows surfent sur la vague des personnages avec des pouvoirs hors du commun.

The Tomorrow People : le remake

Inspirée d’une série anglaise du même nom, les Tomorrow People ont débarqué sur la CW en octobre 2013. Diffusé juste après Arrow le mercredi soir, le show suit les aventures de Stephen Jameson qui développe des facultés surnaturelles. Il va découvrir qu’il n’est pas le seul dans ce cas et se retrouver au coeur d’une bataille souterraine entre les humains aidés des Ultras qui souhaitent mettre fin à ces super pouvoirs et ceux qui se font appeler les Tomorrow People.

Bien que pas très originale et essentiellement destinée à un public adolescent, cette série développe une intrigue principale assez rythmée. Pour l’anecdote people, sachez que Robbie Amell qui joue Stephen le héros n’est autre dans la vie que le cousin de Stephen Amell, alias Oliver Queen dans Arrow.

Au vu des audiences assez moyennes, il n’est pas sûr qu’une saison 2 voit le jour. Pour vous faire une idée, voici la bande-annonce :

Heroes : la renaissance

Les fans n’osaient plus y croire. Et pourtant NBC a annoncé officiellement que la série culte Heroes allait renaître de ses cendres. Intitulée Heroes : Reborn, cette mini-série de treize épisodes sera diffusée en 2015 sur le network américain. Pour l’instant, on ne sait pas grand-chose de l’intrigue, si ce n’est qu’elle développera un pitch auto-suffisant avec de nouveaux personnages. Le communiqué officiel indique qu’il n’est pas exclu que d’anciens protagonistes reviennent pour l’occasion.

Tim Kring, le créateur originel, sera à la barre. Souhaitons-lui de retrouver le souffle épique qui traversait la saison 1 et qui lui avait donné cette aura unique. Les saisons suivantes, en introduisant trop de personnages et en développant des intrigues trop complexes, avaient perdu un peu de cette magie.

Un teaser énigmatique est déjà en ligne.

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *