Direct to DVD : Dagmar – l’âme des Vikings, de Roar Uthaug

Dans la famille des Vikings de cinéma, je demande Dagmar, une cruelle chef de bande, qui enlève la jeune Signe après avoir massacré sa famille. Quand cette dernière s’échappe en compagnie de la fillette qui a osé la libérer, la chasse est lancée… Ni gore, ni fantastique mais austère et « féministe », ce survival movie historique, présenté hors compétition au Festival du film fantastique de Gérardmer 2013, aura sans doute du mal à trouver son public.

Dans une Norvège dévastée par l’épidémie de Peste noire règne la loi du plus fort. Quelles peuvent être les chances de deux enfants désarmées poursuivies par des adultes ? Qui les aidera à échapper à une tueuse acharnée et à ses sbires ? Les actrices sont impeccables, en particulier la charismatique Ingrid Bolso Berdal (Chroniques de Tchernobyl) qui interprète Dagmar et la petite Milla Olin qui incarne Frigg la sauvageonne. Le film tourné en décors naturels est très esthétique, le scénario tout à fait plausible et l’on ne peut s’empêcher d’être ému lorsque l’on apprend quelle a été la vie de Dagmar.

Car cette chasse a un objectif précis et n’est pas qu’une simple poursuite ayant pour but de massacrer les fillettes par plaisir. Ce n’est pas la moindre qualité du film que de montrer comment la cruauté justifiée par le fanatisme et la bêtise engendre à son tour la cruauté aveuglée par la douleur.

Très scandinave (le metteur en scène Roar Uthaug est norvégien), le film est dépouillé à l’extrême. Violent et puritain tout à la fois, il reste cependant un peu trop froid pour que l’on entre facilement en empathie avec ses personnages. Si vous cherchez une histoire d’amour, de drakkars, de raids et de pillages, regardez plutôt du côté du Vikings de la chaîne américaine diffusé par Canal+. Et si vous aviez aimé Le Guerrier silencieux, Vahala Rising, du Danois Nicolas Winding Refn, vous retrouverez dans Dagmar la même ambiance que dans sa première partie.

Pour les passionnés, sachez qu’un autre long métrage, britannique celui-là, Drakkar – A Viking Saga : The Darkest Day, sort ces jours-ci en DVD. Le pitch ? En 793. la Grande-Bretagne est pillée par des Vikings, à la recherche du Livre sacré de Lindisfarne. L’unique survivant de l’attaque d’un monastère, Hereward, doit dissimuler le manuscrit… Lost in Universes y revient sous peu.

Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *