Exposition : Osiris, les Mystères engloutis de l’Egypte

N’attendez plus ! Il vous reste jusqu’au 6 mars pour vous immerger au sein des objets, statues et autres vestiges issus des fouilles sous-marines menées pendant près de dix ans par l’archéologue Franck Goddio.

Mythe fondateur. L’Institut du Monde arabe a réussi à ressusciter maginfiquement l’un des mythes fondateurs de la civilisation égyptienne : les Mystères d’Osiris et ses festivités religieuses.

Mise en scène aquatique.
Dès l’entrée de l’exposition (qui se fait par une faille), on plonge dans les fonds sous-marins grâce à une lumière aquatique bleutée (entendez par là une quasi-absence de lumière). On devient ces archéologues passionnés, et l’on est émerveillés par leurs découvertes : des plus petites pièces de monnaie ou amulettes aux colossales statues taillées dans le granite en passant par les bijoux, les lampes à huile, les statuettes et autres jarres.

Un passionnant voyage. Au total, on peut admirer quelque 293 merveilles antiques (250 remontées par l’équipe de Goddio et 43 prêtées par les musées du Caire et d’Alexandrie). Des petites vidéos permettent d’ailleurs de se mettre à la place de ces plongeurs archéologues.
Et quand on pense que, selon Goddio « ce que l’on a trouvé ne représente que 2 à 3 % de ce qui existe encore sous l’eau » ! Avis aux amateurs de fouilles…

Anne-Valérie

Osiris, les Mystères engloutis de l’Egypte, jusqu’au 6 mars à l’Institut du Monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Paris Ve (métro Cardinal-Lemoine ou Jussieu).

L’exposition en bref : Une plongée merveilleuse au sein de l’Égypte antique, une belle et grande leçon d’histoire. A ne manquer sous aucun prétexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *