L’après Harry Potter de Daniel Radcliffe

Alors que l’on vient d’apprendre qu’une nouvelle franchise tirée de l’univers d’Harry Potter verra bientôt le jour avec un tout nouveau héros, Lost in Universes a eu envie de se pencher sur les projets de Daniel Radcliffe. Loin de Poudlard, le jeune acteur britannique cumule des projets intéressants et très différents. Des choix qui, on l’espère, lui permettront de s’affranchir de ce personnage iconique de la Pop Culture qui l’a fait connaître.

Kill Your Darlings 

Présenté à Venise et à Toronto en septembre 2013, Kill Your Darlings de John Krokidas reviendra sur un moment clef dans la vie de Beat Génération. Daniel Radcliffe y incarnera le poète Allen Ginsberg, chef de file de ce mouvement qui va se retrouver malgré lui mêlé à un meurtre. Ses amis, les écrivains Jack Kerouac et William Burroughs, seront également de la partie. Jack Huston (Broadwalk Empire) et Ben Foster (Les Amants du Texas) leur prêteront leurs traits. Cette histoire vraie, peu connue, a en quelque sorte forgé ce qui allait devenir le mouvement littéraire emblématique de toute une génération. Le charismatique Dane DeHaan (The Place Beyond The Pines), Michael C. Hall (le déjà regretté Dexter), Elizabeth Olsen (bientôt dans Oldboy) et Jennifer Jason Leigh complètent le reste de la distribution. Pour l’instant, le film n’a aucune date de sortie prévue en France.

Horns 

C’est avec le Français Alexandre Aja que Daniel Radcliffe va faire son grand retour dans le genre fantastique. Le réalisateur de Piranha 3D s’attaque à l’adaptation du premier roman de Joe Hill, Horns (littéralement cornes en français). On y suit les mésaventures d’un jeune homme qui découvre un matin que des cornes lui ont poussé sur la tête pendant la nuit. Il commence à se demander si ce phénomène ne serait pas lié à la mort de sa petite amie un an plus tôt. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Joe Hill n’est autre que le fils de Stephen King qui a déjà signé le scénario de la géniale BD Locke and Key. Daniel Radcliffe donnera la réplique à la baby-doll Juno Temple (Killer Joe) et à Kelli Garner (vue dans la série Paname). Un premier extrait est disponible, mais aucune date de sortie n’a encore été annoncée.

The F Word

Avec ce film signé Michael Dowse, Daniel Radcliffe se lance dans la comédie romantique contemporaine. Il y incarne Wallace, un jeune homme qui tombe sous le charme de la lumineuse Zoé Kazan (Elle s’appelle Ruby) avant de se rendre compte qu’elle est en couple. Partageant les mêmes passions, notamment pour le jeu, ces deux-là vont développer une amitié fusionnelle. Seront-ils capables de rester amis ou passeront-ils par la case romance ? Comme le film ne dispose pas encore de date de sortie française, vous risquez d’attendre un petit moment avant d’avoir la réponse.

Frankenstein

Après La Dame en noir, Daniel Radcliffe va replonger dans un univers gothique. La Fox a décidé de remettre au goût du jour ce classique de la littérature fantastique. Radcliffe y sera Igor, l’assistant bossu du célèbre Docteur incarné lui par James McAvoy (Trance). Derrière la caméra, c’est Paul McGuigan qui officiera. Si le cinéaste britannique n’a pas dirigé de film depuis le très moyen Push, il a signé plusieurs épisodes de séries comme Sherlock, Smash ou Scandal. Décrit comme un conte sur l’amitié et la rédemption, Frankenstein sortira le 29 octobre 2014 sur les écrans américains.

Tokyo Vice

Au début de l’année 2014, Daniel Radcliffe débutera le tournage de Tokyo Vice. Sur le papier, ce projet apparaît comme particulièrement ambitieux puisque l’ex-interprète d’Harry Potter y sera le journaliste américain Jake Adelstein. Ce dernier est célèbre pour avoir enquêté sur l’univers de la pègre japonaise. Il n’a pas hésité à exposer les exactions du patron des Yakusas, malgré les menaces de mort dont il fut l’objet. Voilà certainement le projet le plus adulte de la filmographie du jeune Anglais.

Pour finir, sachez que, malgré les rumeurs, Daniel Radcliffe ne remplacera pas Sacha Baron Cohen dans le biopic sur la vie de Freddy Mercury. Il ne devrait pas non plus apparaître dans la nouvelle franchise signée J.K. Rowlings. Cette extension de l’univers d’Harry Potter devrait en effet se situer à New York, soixante-dix ans avant la naissance du jeune sorcier. Evidemment, un caméo reste envisageable !

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *