Le point sur les projets de Ron Howard

Mais que nous prépare Ron Howard ? Invisible sur le grand écran depuis le très moyen Le Dilemme (The Dilemma, 2011), le réalisateur de Willow et du Da Vinci Code n’a pourtant pas chômé. Son nom est ainsi associé plusieurs projets, dans des univers les plus divers. Et rien que ces derniers jours, deux nouveaux longs métrages potentiels viennent de s’ajouter à la liste.

Tourné

Au rayon des films déjà tournés mais dont la sortie vient juste d’être fixée (25 septembre), on trouve Rush. Ce long métrage racontera la rivalité entre James Hunt et Niki Lauda, deux grands coureurs de courses automobile dans les années 70. Les deux champions seront incarnés respectivement par Chris Hemsworth (Thor) et Daniel Brühl (Inglourious Basterds).

Mis en chantier, annulé, repris, en stand-by…

Le réalisateur a également été beaucoup occupé avec la préparation d’un projet d’envergure, l’adaptation de La Tour sombre de Stephen King. Cette œuvre mythique qui compte huit volumes (une version BD est également disponible) est assez iconoclaste dans la carrière de l’écrivain. Mélangeant la fantasy, l’horreur et le western, elle compte des millions de fans à travers le monde. Afin de rendre justice à un tel univers, la Warner envisageait de produire une trilogie de longs métrages ainsi qu’une série télévisée. Malheureusement devant l’ampleur de la tâche (et le budget pharaonique qu’elle nécessitait), le studio a préféré renoncé. Toutefois cet été, on apprenait que le projet n’était peut-être pas totalement mort. Une nouvelle version du scénario aurait été commandée et un budget plus raisonnable aurait été proposé. Pas de nouvelle depuis, mais Deadline annonçait à l’époque que le studio envisagerait d’engager Russel Crowe pour le rôle principal. Il remplacerait ainsi Javier Bardem, un temps attaché au rôle.

Les petits nouveaux

Depuis le début de l’année, Ron Howard semble être à la recherche d’un nouveau film. En moins de 15 jours, la presse américaine l’a ainsi associé à deux projets. Le premier All I’ve got  produit par Bad Robot (la société de J.J. Abrams) est un remake d’un téléfilm israélien. Diffusé en 2003, Kol Ma She’Yesh Li  (Tout ce que j’ai)  racontait le dilemme auquel était confronté une femme à son arrivée dans l’au-delà. On lui propose de choisir entre redevenir jeune et retrouver son premier amour mort dans un accident de voiture ou attendre sagement au paradis son mari avec qui elle a eu trois enfants. Le deuxième est l’adaptation d’un livre pour enfants The Graveyard Book de Neil Gaiman. Ce projet développé par Disney, qui devait au départ être un long métrage d’animation, suit les aventures d’un jeune garçon élevé par des fantômes dans un cimetière et qui découvre un jour l’identité de l’assassin de ses parents. Deux projets aux univers ouvertement fantastiques qu’on aimerait vraiment découvrir un jour.

Plus de nouvelles

Outre ces deux annonces récentes, Ron Howard avait déjà dans ses tiroirs plusieurs projets en tout genre. Depuis 2009, il ainsi été attaché  à The strange adventures of H.P. Lovecraft  (L’adaptation d’une BD qui narre comment l’auteur des Montagnes Hallucinées est devenu le célèbre écrivain que l’on connait tout en affrontant des forces démoniaques), 364 (un film dans lequel un homme se voit affublé de super pouvoir une journée par an.), Under the banner of heaven  (Deux frères mormon commettent un meurtre dicté selon eux par Dieu lui-même), Spy vs Spy (Une autre adaptation de BD qui raconte la lutte sans fin entre deux espions) et The Parsifal Moasaic (adaptation d’un bouquin de Robert Ludlum a qui l’on doit entre autre Jason Bourne)…

Bref, Ron Howard a du pain sur la planche même si évidemment il n’aura pas la possibilité de s’attaquer à l’ensemble de ces projets. On en est pas moins impatient de connaitre le nom de son prochain long métrage.

 Marianne 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *