Livre : La Vie est facile, ne t’inquiète pas, d’Agnès Martin-Lugand

Dans La Vie est facile, ne t’inquiète pas, on retrouve Diane, que nous avions laissée à la fin Des Gens heureux lisent et boivent du café alors qu’elle était tout juste de retour à Paris après avoir passé un an en Irlande. Là voilà désormais prête à reprendre les rênes de son café littéraire aidée par son fidèle ami Félix et par Olivier, la rencontre qui va redonner un sens à sa vie. Mais c’est sans compter sur les hasards de la vie qui viennent souvent bouleverser l’ordre établi et tout remettre en question.

La Vie est facile est d’abord la suite d’une belle aventure éditoriale. Pour Les Gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand n’a pas trouvé d’éditeur. Elle s’est alors auto-éditée en mettant Les Gens en vente sur la plateforme Kindle d’Amazon à 0,89 €. Et là, c’est le buzz. L’éditeur Michel Lafon flaire immédiatement la success story et édite Les Gens en format papier. Résultat : plus de 300 000 exemplaires vendus, une future adaptation cinématographique produite par l’américain Harvey Weinstein (Django Unchained, Big Eyes). Et une suite aux aventures de Diane.

Comme Les Gens heureux, La Vie est facile est un roman simple, facile et agréable à lire. Avec des personnages attachants. Un livre qui nous parle de la vie, de la mort, de l’amour et surtout de la renaissance. Un roman qui donne de l’espoir et de l’énergie. Son message est positif : quoiqu’il arrive, la vie vaut d’être vécue. On est heureux de retrouver Diane. Et d’ailleurs, on ne lit pas : on voit, on vit, on respire avec elle. Agnès Martin-Lugand donne à voir et tout prend vie, les lieux, les personnages. On imagine d’ailleurs très bien ce que sera le film. On s’identifie facilement aux personnages. L’empathie est immédiate.

On pourrait juste reprocher au roman son côté prévisible (dès le début on connaît la fin) et des personnages parfois proches de la caricature : Félix, le meilleur ami gay et déjanté, Olivier, le célibataire parfait, Edward, l’indomptable au cœur tendre…Mais peu importe. La Vie est facile est une suite réussie, un livre qui fait du bien, un bon moment de lecture.

La Vie est facile, ne t’inquiète pas, d’Agnès Martin-Lugand, aux éditions Michel Lafon, 320 pages, 16,95 €.

Anne-Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *