Séries Mania 2017 : Below the Surface, de Kasper Barfoed

Below the surface © Christian Geisnaes

Séries Mania Saison 8, c’est parti. Le festival organisé par le Forum des images propose jusqu’au 23 avril de découvrir sur grand écran une large sélection de fictions en provenance du monde entier. Chaque jour, Lost in Universes revient sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on débriefe Below the Surface, une série danoise sur une prise d’otage. 

De quoi ça parle ? Octobre 2016, Copenhague. Trois terroristes prennent en otages les quinze occupants d’une rame de métro. Leurs revendications ne sont pas claire, mais ils réclament 4 millions d’euros contre la vie de leurs prisonniers. Les autorités confient cette mission délicate à Philip Nørgaard, lui même ancien otage, qui ne va pas tarder à découvrir que son ancien geôlier est impliqué dans cette histoire.

Premières impressions. Il ne faut pas longtemps à Below the surface pour nous plonger dans son univers haletant. Outre la pression et le suspense que le scénario fait monter lentement, la série prend un malin plaisir à déjouer certains des codes attendus du genre. Le mélange entre les sujets d’actualité et la psychologie des personnages promet une série non manichéenne. On apprécie particulièrement la manière dont est traité le sujet des médias et des réseaux sociaux qui redistribue la donne en matière de terrorisme. On espère qu’on pourra découvrir la suite dans pas longtemps.

L’info en plus : La série est produite par un duo mythique de l’histoire des séries danoises. Ainsi Adam Price (Borgen) et Søren Sveistrup (The Killing) ont fait confiance à Kasper Barfoed avec ce thriller qui déménage. Adam Price présentait également un autre show à Séries Mania, Ride Upon The Storm, une série sur le thème de la famille et de la religion.

Où peut-on la voir ? La série, qui vient juste d’être diffusée avec succès au Danemark, n’ a pas encore trouvé d’acquéreur en France. On mise du côté de Canal + ou d’Arte.

Marianne

Photo : Below the surface © Christian Geisnaes 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *