Séries : une sélection de Lost in Universes

JEREMY DAVIES, TERRY O'QUINN, MICHAEL EMERSON, MATTHEW FOX, ELIZABETH MITCHELL, JOSH HOLLOWAY, YUNJIN KIM, EVANGELINE LILLY, JORGE GARCIA, REBECCA MADER, HENRY IAN CUSICK, NAVEEN ANDREWS, KEN LEUNG

A l’heure où le Forum des images organise le Festival Séries Mania et que même le très sérieux quotidien le Monde consacre un hors-série au sujet, nous avons eu envie de vous présenter nos vingt séries préférées, anciennes ou actuelles, par ordre de passion. Nous y avons ajouté nos mini-séries cultes, nos guilty pleasures et les séries que l’on a envie de voir. Peut-être serez-vous tenté de voir ou de revoir certaines d’entre elles… ou de toutes les regarder !

La top list de Marianne

  1. Lost  (LE grand classique : des survivants perdus sur une île mystérieuse)
  2. Mad Men (le milieu de la pub dans les années 60. Derrière son esthétique parfaite se joue un jeu sur les illusions, la solitude et la quête de rédemption)
  3. X-Files (la mère des séries de science-fiction et de la théorie du complot)
  4. Fringe (une des séries fantastiques héritières de X-Files, à la narration complexe, signée J.J. Abrams. Dystopie, univers parallèle, événements étranges… sont au programme)
  5. The Hour (journalisme, enquête policière et love story dans l’Angleterre des années 50.  A lire sur le blog The Hour, une série anglaise délicieuse)
  6. The Killing (une terrible et formidable enquête policière sur l’assassinat d’une jeune fille à Seattle pour les deux premières saisons, la poursuite d’un serial killer et une dénonciation de la situation des jeunes paumés de Seattle ainsi que de la peine de mort dans la troisième)
  7. True Blood (les vampires se déchaînent en Louisiane en compagnie de loup-garous et de sorcières. Une satire de l’Amérique profonde)
  8. Desperate Housewives (chronique intelligente de quatre femmes au foyer mélangeant humour et suspens)
  9. Magic City (le destin d’un gestionnaire de Palace et sa famille dans le Miami de la fin des années 50)
  10. Homeland (une série d’espionnage et d’amour sur les fantasmes sécuritaires de l’Amérique)
  11. Friends (le quotidien mouvementé de six amis new-yorkais)
  12. Being Human (version anglaise, la cohabitation existentielle d’un vampire, d’un fantôme et d’un loup-garou)
  13. Misfits (surtout les deux premières saisons, cinq délinquants se retrouvent dotés de super pouvoirs. Créatif et irrévérencieux)
  14. Game of Thrones (plus pour l’univers moyen-âgeux fantastique et les personnages que pour l’histoire de conquête en elle-même)
  15. The Big Bang Theory (les tribulations de quatre scientifiques geeks avec leur voisine blonde. Drôle et bourrée de références à la pop culture)
  16. Vampires Diairies (deux frères vampires tombent amoureux de la même fille. Sorcières et loup-garous ne se tardent pas à s’en mêler)
  17. Sherlock (une version anglaise et moderne des aventures de Sherlock Holmes)
  18. Glee (surtout les deux premières saisons, des ados loosers changent leur vie en participant à la chorale du lycée)
  19. Urgences (le drama médical par excellence des années 90 qui suit le quotidien du service des urgences d’un hôpital de Chicago)
  20. Real Humans (dans un univers parallèle, la société a créé des Robots humanoïdes à qui l’on confie les tâches ingrates. Certains vont se révolter contre cet asservissement. A lire sur le blog, Real Humans se dévoile sur Arte)

Ses mini-séries : The Lost Room (une mini-série fantastique où un père cherche sa fille disparue dans une chambre mystérieuse en s’aidant d’objets), Awake (une seule saison, un policier vit dans deux réalités alternatives sans savoir laquelle est le monde réel. Dans la première sa femme est morte, dans la seconde c’est son fils).

Ses séries guilty pleasure : Gossip Girl (chronique glamour et cruelle sur la jeunesse dorée new-yorkaise où la manipulation et les faux-semblants sont quotidiens), Buffy contre les vampires (entre tragédie et humour kitsch, les aventures du scooby-gang contre les démons sont définitivement cultes).

Les séries classiques qu’elle veut voir : Doctor Who, Downtown Abbey, Dexter, Six Feet Under, Oz.

La top list de Laurence

  1. Lost  (LE grand classique du fantastique : des survivants perdus sur une île mystérieuse)
  2. The Walking Dead (l’histoire d’un groupe de survivants dans un monde envahi par les zombies)
  3. X-Files (la mère des séries de science-fiction et de la théorie du complot)
  4. Sons of Anarchy (du génial Kurt Sutter, Hamlet chez les bikers en Californie, une histoire d’honneur, de famille et de politique)
  5. The Shield (du même Kurt Sutter, l’histoire d’amitié de quatre flics pourris, qui montre les bas-fonds et les gangs de Los Angeles)
  6. Fringe (une des séries fantastiques héritières de X-Files, à la narration complexe, signée J.J. Abrams. Dystopie, univers parallèle, événements étranges… sont au programme)
  7. Vampires Diairies (deux frères vampires tombent amoureux de la même fille. Sorcières et loup-garous ne se tardent pas à s’en mêler)
  8. True Blood (les vampires se déchaînent en Louisiane en compagnie de loup-garous et de sorcières. Une satire de l’Amérique profonde)
  9. Being Human (la version américaine de la cohabitation mouvementée d’un vampire, d’un fantôme et d’un loup-garou qui veulent préserver leur humanité)
  10. Supernatural (une autre série héritière directe de X-Files, les aventures des deux frères Winchester, chasseurs de monstres, fantômes, ghoules, djinns et autres vampires)
  11. Doctor Who (LA série de science-fiction anglaise avec voyages dans le temps, dans l’espace et monstres en tous genres)
  12. Oz (la vie quotidienne des détenus dans un quartier de haute-sécurité expérimental aux USA)
  13. Six Feet Under (la vie d’une famille dans un funérarium où chacun tente, tant bien que mal, de reconstruire sa vie après que le père soit mort)
  14. Haven (une agent du FBI vient enquêter dans une petite ville portuaire où des événements étranges se succèdent)
  15. La Caravane de l’étrange (un jeune homme est embauché dans un mystérieux cirque aux USA pendant le Grande Dépression)
  16. Survivors (une série anglaise, plus politique que d’aventures, où un groupe de personnes a priori sans points communs tente de survivre dans un monde détruit par la maladie et de le reconstruire)
  17. After Life (la difficile vie d’une médium harcelée par les morts, à propos de laquelle un psychologue sceptique écrit un livre)
  18. Dexter (l’histoire d’un serial killer exécutant d’autres tueurs tout en travaillant pour la police de Miami avec sa soeur. A lire sur le blog Dexter ; quel avenir pour le tueur en série ?)
  19. The Killing (une terrible et formidable enquête policière sur l’assassinat d’une jeune fille à Seattle dans les deux premières saisons, la poursuite d’un serial killer et une dénonciation de la situation des jeunes paumés de Seattle ainsi que de la peine de mort dans la troisième)
  20. Homeland (une série d’espionnage et d’amour sur les fantasmes sécuritaires de l’Amérique)

Ses mini-séries : The Lost Room (une mini-série fantastique géniale où un père cherche sa fille disparue dans une chambre mystérieuse en s’aidant d’objets aux pouvoirs étonnants), The Triangle (deux scientifiques, un médium et un journaliste essayent de découvrir ce qui se passe réellement dans le Triangle des Bermudes où les disparitions sont de plus en plus fréquentes), Hit and Miss (une série anglaise où une tueuse à gages transexuelle décide de s’occuper des enfants de son ex-femme), Harper’s Island (un serial killer exécute un par un les invités à un mariage dans une île), Profit (une seule courte saison racontant l’histoire d’un psychopathe prêt à tout pour réussir dans la multinationale sans scrupules qui l’emploie. Une formidable critique du capitalisme).

Ses séries guilty pleasure : Spartacus (le cauchemar ultra-violent et tragique de gladiateurs dans la Rome antique), Californication (la vie d’un brillant écrivain looser à Los Angeles, perdu après son divorce), Millénium (série ésotérique très inégale de Chris Carter, le créateur d’X-Files, avec tueurs, anges et démons).

Les séries classiques qu’elle veut voir : Twin Peaks, The Hour, Treme, Downtown Abbey, Boardwalk Empire.

2 Responses to Séries : une sélection de Lost in Universes

  1. ben dit :

    twin peaks génial. Enfin jusqu’a l’episode pivot. Apres c un peu le délire.
    lost room très bien.
    Je vous conseille aussi Flash Forward et surtout Continuum !

    A bientot n’hesitez pas a m’ecrire on ira voir les odieux navets ensemble.

  2. Moi j’ai bien aimé la série Lost mais je n’ai pu la suivre jusqu’au dernier épisode. J’aurais bien aimé regardé les étapes de cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *