Tag Archives: Années 50

Critique : Wonder Wheel, de Woody Allen

Parc d’attractions de Coney Island, années 50. Quatre personnages se retrouvent entremêlés dans une valse des sentiments. En posant son décor dans une époque fantasmée et désormais révolue, Woody Allen joue peut-être encore plus que d’habitude sur la théâtralité de son cinéma. D’autant que le narrateur, aspirant dramaturge, est lui-même un personnage central de cette histoire. 

Critique : Brooklyn, de John Crowley et Paul Tsan

L’Amérique des années 50 continue d’alimenter l’imaginaire collectif. Terre de liberté pour des milliers de migrants à travers le monde, naissance de the american way of life, symbole de modernité… cette Amérique mythique est au cœur de Brooklyn de John Crowley et Paul Tsan. Adapté du roman du même nom signé par Colm Tóibín, le long métrage nous amène sur les pas de la jeune Eilis, petite irlandaise sage qui part faire sa vie de l’autre côté de l’Atlantique. Mais elle va découvrir que ce n’est pas si facile d’être  loin de chez soi…

Critique : Carol, de Todd Haynes

Todd Haynes fait un cinéma subtil qui place les apparences et les non-dits au coeur de son imagerie. Alors forcément quand on a appris que Carol était une adaptation d’un roman de Patricia Highsmith, la reine du polar bourgeois et hitchcockien, on s’est dit que la rencontre entre les univers de ces deux-là ne pouvait être qu’évidente. Hélas ! En art comme dans la vie, les évidences sont parfois trompeuses.

Critique : Life, d’Anton Corbijn

Ancien photographe de rock et clipeur, Anton Corbijn semble être toujours à la recherche d’icône à placer devant son objectif. Dans son premier film, Control, il avait imprimé sur pellicule la psyché tourmentée du chanteur de Joy Division. Avec Life, il tente de saisir l’aura de James Dean.