Tag Archives: Chris Evans

Critique : Avengers : l’ère d’Ultron, de Joss Whedon

Marvel étant devenu le maître du blockbuster hollywoodien, chaque nouveau film est événement. A Lost in Universes, on apprécie surtout la dimension narrative de la maison des idées qui se décline désormais dans tous les films et séries de la firme.

Critique : Captain America, le Soldat de l’hiver, d’Anthony et Joe Russo

Saviez-vous que le surnom de Marvel aux Etats-Unis était la boite à idées ? Il faut dire que depuis sa création, la firme a lancé un nombre impressionnant de super-héros en tout genre. Depuis quelques années, elle applique la même stratégie sur grand écran. Peu à peu le marvelverse s’enrichit de nouvelles icônes. Des icônes qui évoluent dans le même monde, celui des Avengers. Après Iron Man 3 et Thor, le Monde des ténèbres en 2013, c’est au tour de Captain America de revenir dans une aventure solo.

Le point sur les projets d’adaptation autour de Stephen King

Dire que Stephen King est l’un des auteurs contemporain les plus prolifiques de sa génération est presque un euphémisme. En presque quarante ans de carrière, on lui doit pas moins de soixante-dix œuvres littéraires (roman, suites et nouvelles comprises). Il y a bien longtemps que les studios hollywoodiens se sont emparés de son œuvre, avec plus ou moins de réussite. Shining de Stanley Kubrick, Carrie de Brian De Palma ou encore Stand By Me et Misery de Rob Reiner sont restés dans les mémoires des cinéphiles. Difficile d’en dire autant des adaptations de Cujo, Charlie ou plus récemment de Dreamcatcher

Critique : Snowpiercer, le Transperceneige, de Bong Joon-Ho

Qui est Bong Joon-Ho ? Au vu de sa filmographie étonnante, difficile de l’enfermer dans un genre particulier. Et c’est tant mieux. Etre capable de passer de la comédie (Barking Dog) au polar (Memories of Murder) en passant par le drame (Mother) ou encore le film de genre (The Host), tout en conservant le même talent, n’est pas donné à tous les réalisateurs. La formule du succès ? A chaque fois qu’il s’attaque à un univers, le cinéaste s’en approprie les codes en y ajoutant des petites touches personnelles et une sensibilité coréenne.