Tag Archives: David Lowery

Critique : A Ghost Story, de David Lowery

Sur l’affiche de A Ghost Story, on voit un fantôme dans sa pure expression enfantine (un drap blanc avec deux trous béants au niveau des yeux). Cette représentation spectrale épurée sur un fond noir n’est pas le présage d’un film d’horreur, comme certains spectateurs égarés dans les salles ont pu le penser. Au contraire, cette affiche annonce un long métrage antispectaculaire dont le principal argument est le temps qui passe. Amateurs de frissons et de jumpscares, on vous invite à passer votre chemin. Mais si certains d’entre vous sont prêts à sortir de leur zone de confort, alors le voyage poétique de David Lowery vous attend patiemment.

Critique : Les Amants du Texas, de David Lowery

Avec sa photographie somptueuse, sa dominante chromatique automnale et son histoire d’amour criminelle contrariée, Les Amants du Texas (Ain’t Them Bodies Saints) emprunte clairement une grande partie de sa symbolique au cinéma de Terrence Malick. Il y a pire comme référence. Mais David Lowery ne se contente pas de copier, il crée son propre sillon. Un sillon tout aussi élégiaque que celui de l’auteur de Tree of Life et A la merveille, mais aussi plus terre-à-terre.