Tag Archives: Disney

Critique : Le Livre de la jungle, de Jon Favreau

 » Il en faut peu pour être heureux « … Qui n’a pas fredonné au moins une fois l’hymne de l’ours Balloo entendu dans le dessin animé de 1967 ? Près de 50 ans plus tard, Disney nous refait le coup dans une version live de son chef d’oeuvre animé. Cette réinvention grandeur nature du livre de Rudyard Kipling est un enchantement pour les mirettes. 

Critique: Zootopie, de Byron Howard et Rich Moore

Que l’on aime ou pas Disney, on doit bien reconnaître à la firme aux grandes oreilles une chose : elle a une capacité à créer des univers fantastiques qui peupleront l’imaginaire de générations d’enfants pendant des décennies. Ce Zootopie, dernier né des studios Disney fait particulièrement fort question univers puisqu’ils ont inventé une cité spectaculaire dans laquelle vivent en harmonie tous les animaux de la création. Avec ces couleurs chamarrées, ces différents mondes (la ville, la jungle, la neige…), cette mégalopole fascine immédiatement le spectateur qui rêve comme Judy, la petite lapine, d’en explorer les moindres recoins.

Critique : Le Voyage d’Arlo, de Peter Sohn

Quoi de mieux pour commencer ce mois de décembre qu’un joli film d’animation signé Pixar ? Après les petites émotions magiques de Vice & Versa, le studio nous présente son nouveau bébé Le Voyage d’Arlo (The Good Dinosaur en V.O.). Un film au destin chaotique puisqu’il a perdu en cours de route son réalisateur repoussant la sortie d’un an. Peter Sohn qui n’avait à son actif que la réalisation du court métrage Passage nuageux (diffusé avant Là-Haut lors de sa sortie en salles) a donc eu la lourde tâche de reprendre un projet en cours de route. Rassurez-vous, à l’écran rien ne transfigure ce changement de direction. La magie opère une fois de plus… même si Le Voyage d’Arlo ne joue pas dans la même cour que Vice & Versa. 

Critique : A la poursuite de demain, de Brad Bird

Ne vous fiez pas à son titre digne d’une publicité des années 80. A la poursuite de demain (Tomorrowland en VO), de Brad Brid, est un vrai film d’aventure old school. Au menu, on trouve une  héroïne naïve et courageuse, un inventeur de génie, des méchants robots et un voyage dans un monde parallèle… Les influences vont de Retour vers le futur à Men in black en passant par Explorers. Pas mal pour un long métrage dont le point de départ était une adaptation d’une attraction des parcs Disney. 

Critique : Les Nouveaux Héros, de Don Hall et Chris Williams

Les Nouveaux Héros (Big Hero 6 en VO) est un film hybride. Premier film d’animation issu de la collaboration entre le studio aux grandes oreille et son nouveau catalogue Marvel, il conjugue le savoir-faire des deux firmes. Enfin presque. Car dans Les Nouveaux Héros, si l’esprit de Stan Lee est bien présent (d’ailleurs le film s’adresse presque plus aux adolescents qu’aux enfants), Mickey mène tout de même la danse. Que voulez-vous, le boss reste le boss !

Star Wars : Ong Jmel aka Mos Espa menacé

Décors mythiques de Star Wars s’il en est, le site tunisien de Ong Jmel où George Lucas avait installé le village fictif de Mos Espa, est en danger d’être englouti par des dunes de sable. Si bien qu’une campagne internationale vient d’être lancée pour restaurer le site.

Critique : Clochette et la fée pirate, de Peggy Holmes

Qui dit fée Clochette dit Peter Pan, Capitaine Crochet, île en forme de tête de mort, bref en un mot comme en cent : PIRATES ! Ajoutez quelques autres fées, une poudre aux vertus magiques, un bébé crocodile et vous avez les ingrédients du dernier Disney. Mélangez, secouez, et vous obtenez…

Critique : Dans l’ombre de Mary Poppins : la promesse de Walt Disney, de John Lee Hancock

Saviez-vous que le chef-d’oeuvre de toute une génération, Mary Poppins, avait mis plus de vingt ans à voir le jour ? En cause, les réticences de son auteure, P.L. Travers, a céder les droits d’adaptation à l’oncle Walt. En coulisses, les deux se sont même livrés à une guerre des nerfs acharnée. Avec cette histoire méconnue, John Lee Hancock (The Blind Side) nous offre un voyage fascinant dans les coulisses de la création. Croquis, partitions, chorégraphies… l’imaginaire du film prend forme sous nos yeux émerveillés.

Critique : La Reine des neiges, de Chris Buck et Jennifer Lee

Oubliez tout ce que vous savez sur le conte d’Hans Christian Andersen. Comme toujours au pays de Mickey Mouse, on revisite les grands mythes. On les polisse, on les épure, on s’arrange pour que la fin soit heureuse. C’est vrai. Mais pas seulement. On y rajoute de la magie. De la magie visuelle pour commencer. Ce monde glacé, d’un blanc bleuté translucide, loin de nos contrées citadines, assure le dépaysement.

Bande-annonce : les films d’animation font leur cinéma

Les petits et les grands enfants ne sont pas prêts d’être en manque de films d’animation. Alors que Moi, Moche et Méchant 2 est déjà sur les écrans et que les créatures de Monstres Academy pointeront le bout de leurs nez le 10 juillet 2013, les studios concurrents ne veulent pas se faire oublier. Cette semaine, Disney, Dreamworks, Sony et le Studio Laïka ont tous dévoilé un teaser de leur nouveau bébé. Il est loin le temps où le studio aux grandes oreilles régnait en maître sur ce genre devenu aujourd’hui l’un des plus créatifs de la planète cinéma.