Tag Archives: Famille

Critique : Juste la fin du monde, de Xavier Dolan

Xavier Dolan est une énigme. A Lost in Universes, on admire sa façon de ne jamais faire de concession et d’aller jusqu’au bout de ses idées. Que l’on fasse partie de ses fans ou de ses détracteurs, il faut bien lui reconnaître quelque chose, ses films ont une vraie personnalité. Même s’il a divisé la presse et le public, Juste la fin du monde est un film puissant qui ne vous laissera pas indemne. Ça je peux vous en faire la promesse.

Critique : Captain Fantastic, de Matt Ross

Inutile de chercher dans votre collection Marvel, Captain Fantastic n’est pas le nouveau super-héros à la mode. Non, c’est un film indépendant amércain qui a remporté le prix de la mise en scène dans la sélection Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes. Son réalisateur, Matt Ross, qui signe son second long métrage n’est pourtant pas un inconnu, surtout pour les sériephiles car il incarne l’abominable Gavin Belson dans la rigolote Silicon Valley. Aujourd’hui, avec Captain Fantastic il devient un réalisateur à suivre. 

Critique : Men & Chicken, de Anders Thomas Jensen

Le cinéma danois n’en finit plus de faire parler de lui. Il faut dire que Lars Von Trier et Thomas Vinterberg ont fait naître de nombreuses vocations depuis le dogme, sorte de nouvelle vague danoise des années 90. Anders Thomas Jensen n’est pas exactement un petit nouveau puisqu’on lui doit notamment Les Bouchers Verts ou encore Adam Apple’s, des satires aussi saugrenues que grinçantes sur la folie ordinaire. Men & Chicken continue de creuser le sillon. Un peu trop peut-être.

Critique : Joy, de David O. Russell

Jennifer Lawrence (Hunger Games, X-Men, Serena...) est une icone. Elle incarne une certaine idée moderne de la star américaine. Et de la femme. Alors qui pouvait mieux qu’elle se fondre dans le rôle de Joy Mangano, femme créative et audacieuse qui a inventé le balai magique (Miracle Mop) ? Certes, après Happiness Therapy et American Bluff, la jeune actrice est sans doute devenue une muse pour David O. Russel mais honnêtement aucune autre n’aurait pu être sa Joy.

Critique : Mommy, de Xavier Dolan

Comment décrire le déluge d’émotions qui envahit le spectateur à la vision de ce Mommy ? C’est impossible. Comment Xavier Dolan, du haut de ses 25 ans, peut-il à ce point avoir saisi l’essence du cinéma ? Je ne sais pas. Mais peu importe car Mommy  est tout simplement au-delà des superlatifs. De la mise en scène à la narration, du jeu des acteurs au développement des personnages, Xavier Dolan fait un sans faute.

Critique : Dragons 2, de Dean DeBlois

En 2014, les Dragons sont les rois. Le trio infernal de Game of Thrones, les créatures géantes de Godzilla , sans oublier le retour du terrible Smaug dans le Hobbit à la fin de l’année… ils sont partout. Même dans le cinéma d’animation. Pour célébrer ses 20 printemps,  Dreamworks nous offre la suite des aventures de Harold et Krokmou. Présenté en grande pompe lors du dernier festival de Cannes, le long métrage de Dean DeBlois est une petite pépite estivale.

Critique : Un Eté à Osage County, de John Wells

Quoi de mieux qu’un bon crêpage de chignon en famille ? Voilà en peu de mots comment résumer le pitch d’Un Eté à Osage County. Adapté d’une pièce de Tracy Letts, le film suit les « charmantes » retrouvailles d’un clan suite à la disparition du patriarche. Sur le papier, ces confrontations familiales qui tournent au pugilat constituent toujours un bon sujet de cinéma. Comment, par exemple, oublier Festen, de Thomas Vinterberg, un monstre du genre, ou le plus joyeux Skylab, de Julie Delpy ?