Tag Archives: Festival de Cannes

Critique : Toni Erdmann, de Maren Ade

Il y a des films qu’on a du mal à définir. Pourtant Toni Erdmann n’est pas un vrai OFNI (Objet filmique non identifié). Sa structure narrative est assez basique et son propos tourne autour de la relation compliquée entre un père et sa fille. Mais Maren Ade oscille sans arrêt entre le film d’auteur aride et la comédie burlesque. Le résultat est assez maladroit et un peu long. Il risque même de laisser plus d’un spectateur dubitatif.  Mais Toni Erdmann vaut pourtant largement le coup d’œil.

Critique : Money Monster, de Jodie Foster (Cannes 2016)

Avec Money Monster, c’est la première fois que Jodie Foster la réalisatrice s’essaye au film politique. Elle n’a pas opté pour le brûlot frontal genre Margin Call ni pour le docu fiction malin à la Big Short. Elle se contente d’un thriller rythmé. Déjà vu et un peu facile ? Peut-être mais aussi moins premier degré qu’il n’y paraît.

Cannes 2015 : découvrez ce que vous réserve la compétition

La grande messe cannoise est sur le point de commencer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette 68e édition est placée sous le signe de la nouveauté. L’arrivée de Pierre Lescure à la tête de la plus grande manifestation cinématographique du monde est un événement majeur qui ne manquera pas d’être commentée dans la presse. L’ombre bienveillante de Gilles Jacob ne trônera plus en haut des marches et Lescure compte bien respecter l’héritage du bonhomme tout en donnant un coup de jeune au Festival. 

Critique : Mr Turner, de Mike Leigh

Mike Leigh aime les grands sentiments. Mais il aime aussi les détails qui constituent la banalité de l’existence. En retraçant les dernières années de la vie du peintre Joseph Mallord William Turner, le cinéaste a pu travailler sur ces deux aspects, avec plus ou moins de réussite.

Critique : Mommy, de Xavier Dolan

Comment décrire le déluge d’émotions qui envahit le spectateur à la vision de ce Mommy ? C’est impossible. Comment Xavier Dolan, du haut de ses 25 ans, peut-il à ce point avoir saisi l’essence du cinéma ? Je ne sais pas. Mais peu importe car Mommy  est tout simplement au-delà des superlatifs. De la mise en scène à la narration, du jeu des acteurs au développement des personnages, Xavier Dolan fait un sans faute.

Cannes 2014 : les films en Séances de minuit (hors compétition)

Tradition instituée depuis quelques années, les Séances de minuit sont traditionnellement réservées aux films de genre. Un western, un thriller porté sur le gore et un film apocalyptique… cette édition 2014 risque d’être saignante.

Cannes 2014 : les films hors compétition

Il n’y a pas que la sélection officielle à Cannes ! En marge de la compétition, plusieurs films vont faire l’événement. Plus légers, plus hollywoodiens ou diffusés en hommage, ces longs métrages apportent souvent une respiration à la compétition. Revue de détail.

Cannes 2014 : Foxcatcher, de Bennet Miller (Compétition)

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, Foxcatcher, de Bennet Miller.

Cannes 2014 : le Chagrin des oiseaux, de Abderrahmane Sissako (Compétition)

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, le Chagrin des oiseaux, de Abderrahmane Sissako.

Cannes 2014 : Still The Water, de Naomie Kawase (Compétition)

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, Still the water, de Naomie Kawase.