Tag Archives: Jake Gyllenhaal

Critique : Demolition, de Jean-Marc Vallée

Après Dallas Buyers Club, brûlot anti-système et ode à la rage de vivre, Jean-Marc Vallée explore les conséquences d’un deuil sur un jeune cadre dynamique. Les premières minutes du film seront les dernières de son épouse. L’onde de choc vient de commencer.

Critique : Everest, de Baltasar Kormákur

Le point commun entre le cinéma et l’alpinisme ? Les deux ont pour ambition de vous transporter dans un autre monde. Sauf qu’au cinéma, vous êtes tranquillement à l’abri dans votre fauteuil… Signe des temps, Everest est à nouveau l’adaptation d’un fait divers tragique. En 1996, une expédition sur le sommet le plus haut du monde a mal tourné. Plusieurs des grimpeurs ne sont jamais revenus. Vous craignez le divertissement pathos ? Soyez rassuré, Everest, dirigé d’une main de maître par l’Islandais Baltasar Kormákur (2 Guns) évite largement cet écueil. Mais ça ne veut pas dire que vous n’allez pas pleurer…

Cannes 2015 : découvrez ce que vous réserve la compétition

La grande messe cannoise est sur le point de commencer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette 68e édition est placée sous le signe de la nouveauté. L’arrivée de Pierre Lescure à la tête de la plus grande manifestation cinématographique du monde est un événement majeur qui ne manquera pas d’être commentée dans la presse. L’ombre bienveillante de Gilles Jacob ne trônera plus en haut des marches et Lescure compte bien respecter l’héritage du bonhomme tout en donnant un coup de jeune au Festival. 

Critique : Night Call, de Dan Gilroy

Ah, les médias. Ce monstre informe qu’on aime détester sans jamais vraiment réussir à s’en passer. Avec Night Call (Nightcrawlers en VO), Dan Gilroy (scénariste de  Jason Bourne : l’héritage) se penche sur l’avidité des chaines locales pour les faits divers sanglants et trash (accidents de voiture, fusillades, incendies…). Chaque nuit, des hommes armés de caméras partent à la chasse d’images chocs pour faire la une des journaux télévisés. C’est pas vraiment nouveau vous allez me dire ? Oui mais pour Gilroy, tout ceci n’est qu’un prétexte.

Critique : Enemy, de Denis Villeneuve

Enemy fait partie de ces films dont la plupart des gens quittent la salle en secouant la tête et en soupirant : C’est quoi ce délire ? Sur Internet, vous pourrez sans doute trouver une centaine de théories, des plus intéressantes aux plus fumeuses, sur le sens profond de ce long métrage. Mais à Lost in Universes, on pense que la quête absolue du sens n’est pas forcément la priorité.

Critique : Prisoners, de Dennis Villeneuve

Quelque part dans le nord des Etats-Unis. Un jour de fête gris et pluvieux. Deux petites filles disparaissent… Prisoners commence comme un fait divers. Un de ceux que l’on entend à la télévision en priant pour que les enfants soient sains et saufs. En espérant que les policiers les retrouvent vite. Car dans ce genre d’affaires, le temps est compté…