Tag Archives: Jodie Foster

Critique : Money Monster, de Jodie Foster (Cannes 2016)

Avec Money Monster, c’est la première fois que Jodie Foster la réalisatrice s’essaye au film politique. Elle n’a pas opté pour le brûlot frontal genre Margin Call ni pour le docu fiction malin à la Big Short. Elle se contente d’un thriller rythmé. Déjà vu et un peu facile ? Peut-être mais aussi moins premier degré qu’il n’y paraît.

Le point sur Jack O’Connell

24 ans. Britannique. Révélé dans la série culte Skins. Jack O’Connell a été l’une des révélations de 2014. En seulement quatre films, il est passé de icône des ados à futur espoir du cinéma mondial. Les Poings contre les murs, 71 et Invincible (il a triomphé face à de nombreux prétendants pour incarner le Louis Zamperini d’Angelina Jolie) sont des films assez audacieux, que ce soit dans leur sujet ou dans leur forme, mais surtout Jack O’Connell y a livré à chaque fois une excellente performance. Il faut également ajouter à sa filmographie 300, la naissance d’un empire qui aura eu au moins le mérite d’assoir l’assise hollywoodienne du jeune comédien.Fort de ce joli parcours, Jack O’Connell a déjà un carnet de bal bien rempli. Lost in Universes fait le point sur ses différents projets. 

Critique : Elysium, de Neil Blomkamp

Ah Neil Blomkamp ! Le réalisateur sud-africain à qui l’on doit District 9, un long métrage de science-fiction oscillant entre le pamphlet politique anti-apartheid et le divertissement bien ficelé. Sur le papier son nouveau long métrage Elysium affiche la même ambition. Réfléchir sur la société actuelle tout en proposant une histoire apocalyptique et des effets spéciaux efficaces.

Enfin un trailer pour Elysium

Neill Blomkamp est un cachotier. Alors qu’à Hollywood, la tendance est de dévoiler sur la Toile le plus tôt possible du matériel de promotion pour les grands films de studio, son Elysium tardait à montrer le bout de son nez. Depuis quelques mois, les amateurs de science-fiction devaient se contenter d’une photo de Matt Damon le crâne rasé avec une arme futuriste dans les mains.

Mais alors que la date de sortie se rapproche (le 14 août), Neill Blomkamp a dû céder à la pression du marketing imposé par Sony. De nouvelles images et un poster assez intriguant sont désormais visibles. Aujourd’hui, c’est une première bande-annonce qui fait enfin surface.

On y découvre une Jodie Foster bien coiffée en Présidente d’un monde parfait, vivant dans l’espace (Elysium). Pendant ce temps, sur terre, les pauvres survivent sur une planète ravagée par la guerre, la pollution et les maladies. Matt Damon, ouvrier résigné, se retrouve soudainement dans une situation de mort certaine. Il va accepter une mission : se rendre sur Elysium. Un voyage qui pourrait lui sauver la vie mais aussi mettre fin à ce monde dystopique.

Le contraste entre les deux univers est parfaitement retranscrit dans la bande annonce. Le suspense, le spectaculaire et l’action semblent aussi être de la partie. Concernant le scénario, on n’en saura pas plus. Et c’est tant mieux. Après le remarqué District 9, on espère que le cinéaste sud-africain prolongera sa réflexion politique dans ce récit de science-fiction américain.

Marianne