Tag Archives: Josh Brolin

Critique : Ave, César!, de Joel et Ethan Coen

Après un western crépusculaire (True Grit) et un drame sur un looser magnifique (Inside Llewyn Davis), les frères Coen reviennent à l’un de leur genre de prédilection : la comédie déjantée. Ave, César! (Hail Caesar!) nous plonge dans les coulisses du cinéma hollywoodien des années 50. On y suit les aventures mouvementées de Eddie Mannix (Josh Brolin) chargé d’éviter scandales et autres dérapages qui terniraient l’image des studios. Un pur régal d’écriture.

Critique : Sicario, de Dennis Villeneuve

Avec Sicario, Denis Villeneuve est entré dans la cour des grands. Le film a participé à la sélection officielle du dernier Festival de Cannes. Et bizarrement c’est avec son film le plus grand public qu’il a obtenu cette reconnaissance. Il faut dire qu’après le psychanalytique Enemy  et le polar poisseux Prisoners, le cinéaste canadien avait commencé à faire parler de lui ailleurs que chez les lecteurs de Télérama. Sicario est un thriller habile qui a pour ambition de vous laisser KO. Le destin est tenace, aucun des personnages ne pourra y échapper. 

Critique : Everest, de Baltasar Kormákur

Le point commun entre le cinéma et l’alpinisme ? Les deux ont pour ambition de vous transporter dans un autre monde. Sauf qu’au cinéma, vous êtes tranquillement à l’abri dans votre fauteuil… Signe des temps, Everest est à nouveau l’adaptation d’un fait divers tragique. En 1996, une expédition sur le sommet le plus haut du monde a mal tourné. Plusieurs des grimpeurs ne sont jamais revenus. Vous craignez le divertissement pathos ? Soyez rassuré, Everest, dirigé d’une main de maître par l’Islandais Baltasar Kormákur (2 Guns) évite largement cet écueil. Mais ça ne veut pas dire que vous n’allez pas pleurer…

Cannes 2015 : découvrez ce que vous réserve la compétition

La grande messe cannoise est sur le point de commencer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette 68e édition est placée sous le signe de la nouveauté. L’arrivée de Pierre Lescure à la tête de la plus grande manifestation cinématographique du monde est un événement majeur qui ne manquera pas d’être commentée dans la presse. L’ombre bienveillante de Gilles Jacob ne trônera plus en haut des marches et Lescure compte bien respecter l’héritage du bonhomme tout en donnant un coup de jeune au Festival. 

Critique : Sin City : J’ai tué pour elle, de Frank Miller et Robert Rodriguez

Enfin  ! Il aura fallu attendre neuf ans pour voir la suite du génial Sin City sorti en 2005. Neuf longues années mises à profit par Robert Rodriguez (Machete Kills) et Frank Miller, l’auteur du comics original,  pour relever de nouveaux défis techniques. Car l’univers noir et blanc, constellé de taches colorées prend ici une nouvelle dimension avec la 3D. Par moment, c’est comme si le spectateur était immergé au milieu des cases de la BD. Bluffant !

Les infos de la semaine : les Goonies 2, des nouveaux zombies et Adèle Exarchopoulos

Vous avez eu une semaine chargée ? Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du cinéma et des séries ? Pas de problème, Lost in Universes vous fait un petit résumé des informations essentielles de la semaine.

Critique : Old Boy, de Spike Lee

Remake du Old Boy de Park Chan-Wook sorti en 2003, ce polar est basé sur une intrigue épatante. Un homme est kidnappé et retenu dans une pièce pendant vingt ans sans savoir ni par qui, ni pourquoi. Lorsqu’il est relâché, le prisonnier n’a qu’une idée : trouver et tuer son bourreau. Irrésistible !