Tag Archives: Matthias Schoenaerts

Critique : A Bigger Splash, de Luca Guadagnino

Certains films appartiennent totalement à leur époque. La Piscine de Jacques Deray est un classique dont l’aura tient encore aujourd’hui grâce à la présence magnétique de Romy Schneider et d’Alain Delon. Luca Guadagnino (Amore) est sans doute un grand fan de ce long métrage dont il s’amuse clairement a reprendre certains plans. Mais en le transposant de nos jours, ce qui faisait le sel et le charme du film originel s’est dissout dans le chlore de la piscine…

Critique : The Danish Girl, de Tom Hooper

Les biopics ont plusieurs fonctions. Souvent, il s’agit de mettre en image la vie de célèbres artistes, politiciens et autres scientifiques qui ont laissé leur empreinte sur le monde. Mais parfois, on va au contraire mettre la lumière sur des oubliés de l’histoire et qui pourtant à leur manière ont contribué à changer le monde. Lili Elbe (née Einar Wegener) appartient à cette deuxième catégorie. 

Critique : Maryland, de Alice Winocour

Et si le cinéma d’auteur endémique n’était pas une fatalité ? Du haut de ses 29 ans, Alice Winocour vient de prouver que sortir de la Fémis ne vous condamnait pas à réaliser des petits films obscurs. Maryland ou quand le jeune cinéma français prend de l’élan.

Critique : Quand vient la nuit, de Michaël R. Roskam

Qu’est-ce qui fait un bon polar ? Dennis Lehane connaît parfaitement la réponse à cette question. L’auteur, dont de nombreuses œuvres ont déjà été transposées sur grand écran (Mystic River, Shutter Island…) a décidé d’écrire lui-même le scénario de Quand vient la nuit (plus mauvais titre, tu meurs…). Et il s’est assuré d’avoir une mise en scène adéquate, puisque c’est Michaël R. Roskam (Bullhead) qui tient les manettes de ce long métrage.

Critique : Blood Ties, de Guillaume Canet

Qu’est-ce qui définit ce que nous sommes ? Nos actes, nos convictions, notre famille… un peu des trois sans doute. Dans Blood Ties, le réalisateur Guillaume Canet tente de répondre à cette question au travers de la relation entre deux frères que tout oppose. L’un est flic, l’autre gangster. L’éternel dilemme. Sauf que pour raconter cette histoire shakespearienne, Canet y a mis les formes.