Tag Archives: Neil Blomkamp

Critique : Chappie, de Neil Blomkamp

Avec District 9, le réalisateur sud-africain avait marqué durablement les esprits. Parce qu’il y maniait avec talent la satire sociale et politique dans un univers de science-fiction tout sauf aseptisé. Malheureusement, Elysium, son second long métrage, nous avait fait l’effet d’un pétard mouillé. Un budget conséquent et une star confirmée (Matt Damon) avaient certes permis à Blomkamp de retravailler son esthétique mais le scénario se contentait hélas d’aligner les lieux communs et les archétypes. Bilan : Lost in Universes a trouvé le temps très long… Chappie se devait de redresser la barre.

Critique : Gravity, d’Alfonso Cuarón. Pour ou contre ?

Quand un film débarque sur les écrans précédé d’une excellente réputation, il se doit d’assurer car le spectateur en attend monts et merveilles. Et Gravity croule littéralement sous les acclamations. Il a été dit qu’il y aurait un avant et un après Gravity. Que James Cameron himself est estomaqué. Même le public américain plébiscite cette aventure spatiale, c’est dire. Bref, en un mot comme en cent, Gravity est LE chef-d’œuvre. Forcément, dans ces conditions, on se précipite dans l’attente du choc intégral. Et, fatalement, la chute peut être brutale, la critique bien plus sévère qu’elle n’aurait été sans tout ce tapage médiatique. Alors, comment Gravity se sort-il de ce piège ?

Critique : Elysium, de Neil Blomkamp

Ah Neil Blomkamp ! Le réalisateur sud-africain à qui l’on doit District 9, un long métrage de science-fiction oscillant entre le pamphlet politique anti-apartheid et le divertissement bien ficelé. Sur le papier son nouveau long métrage Elysium affiche la même ambition. Réfléchir sur la société actuelle tout en proposant une histoire apocalyptique et des effets spéciaux efficaces.