Tag Archives: Polar

Critique : Wind River, de Taylor Sheridan

Dans une réserve indienne du Wyoming, le corps sans vie d’une jeune fille est retrouvé dans la neige. Une jeune agent du FBI est dépêchée sur place. Elle va faire équipe avec le pisteur local pour élucider ce mystère. Le pitch de Wind River est accrocheur. Et en mêlant contexte social et trame policière, Taylor Sheridan (scénariste de Sicario et Comancheria) signe un polar efficace perdu dans l’immensité de la nature sauvage.

Critique : Love Hunters, de Ben Young

Années 80. Dans une petite ville australienne, une adolescente rebelle est enlevée par un couple de prédateurs sexuels. La jeune Vicki comprend vite qu’elle n’a qu’une solution pour s’en sortir : exploiter les failles de la femme. Avec un pitch pareil, Ben Young tient le thriller de votre été. Son secret ? Jouer avec les codes actuels, ne jamais tomber dans l’horreur et parler des amours abusives. Jolie leçon de cinéma.

Critique : The Nice Guys, de Shane Black (Cannes 2016)

Shane Black est un pur produit des années 80/90. Même si le grand public le connaît surtout comme étant le réalisateur de Iron Man 3 , on lui doit les scénarios de plusieurs comédies d’action sorties durant ces deux décennies. Shane Black est l’homme derrière L’Arme Fatale, Last Action Hero et Le Dernier Samaritain avec Bruce Willis. Si son premier long métrage Kiss Kiss Bang Bang (déjà avec Robert Downey Jr) jouait déjà avec cette imagerie d’une autre époque, The Nice Guys est un buddy movie assumé comme on en fait plus. Et franchement, ça fait du bien !

Séries Mania 2016 : Beau Séjour, de Nathalie Basteyns, Kaat Beels, Sanne Nuyens et Bert Van Dael

A l’occasion de la 7e édition du Festival Séries Mania qui se tient jusqu’au 24 avril au Forum des images et à l’UGC des Halles, Lost in Universes revient chaque jour sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on fait le point sur Beau Séjour, une série flammande co-créée à huit mains par Nathalie Basteyns, Kaat Beels, Sanne Nuyens et Bert Van Dael. 

Séries Mania 2016 : Jour Polaire, de Måns Mårlind et Björn Stein

A l’occasion de la 7e édition du Festival Séries Mania qui se tient jusqu’au 24 avril au Forum des images et à l’UGC des Halles, Lost in Universes revient chaque jour sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on vous parle de Jour Polaire, coproduction entre la France et la Suède, conçue par Måns Mårlind et Björn Stein.

Séries Mania 2016 : The Five, de Harlan Coben

A l’occasion de la 7e édition du Festival Séries Mania qui se tient jusqu’au 24 avril au Forum des images et à l’UGC des Halles, Lost in Universes revient chaque jour sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on met en avant The Five, série événement écrite par Harlan Coben.

Séries Mania 2016 : Thirteen, de Marnie Dickens

A l’occasion de la 7e édition du Festival Séries Mania qui se tient jusqu’au 24 avril au Forum des images et à l’UGC des Halles, Lost in Universes revient chaque jour sur un show de la sélection. Aujourd’hui, on vous fait découvrir la mini-série britannique Thirteen créée par Marnie Dickens.

Critique : A Bigger Splash, de Luca Guadagnino

Certains films appartiennent totalement à leur époque. La Piscine de Jacques Deray est un classique dont l’aura tient encore aujourd’hui grâce à la présence magnétique de Romy Schneider et d’Alain Delon. Luca Guadagnino (Amore) est sans doute un grand fan de ce long métrage dont il s’amuse clairement a reprendre certains plans. Mais en le transposant de nos jours, ce qui faisait le sel et le charme du film originel s’est dissout dans le chlore de la piscine…

Livre : Le Fils, de Joe Nesbo

Sonny Lofthus est un prisonnier modèle. Héroïnomane, confesseur de ses codétenus, quasi élevé au rang de guérisseur mystique, il va jusqu’à endosser des crimes qu’il n’a pas commis en échange de sa dose quotidienne. C’est aussi sa façon d’expier les fautes de son père, un policier corrompu qui s’est donné la mort. Jusqu’au jour où Sonny apprend que le décès de son père n’a rien d’un suicide. Il n’a alors plus qu’un seul objectif : s’évader et le venger.

Livre : Papillon de nuit de Roger Jon Ellory

1982 : Daniel Ford se trouve dans le couloir de la mort, accusé d’avoir tué son meilleur ami, Nathan Vernet. Après avoir passé 12 années en prison, et à quelques heures de son exécution, il se souvient des événements qui l’ont menés jusque-là.