Tag Archives: Samuel L. Jackson

Critique : Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton

Big Eyes, biopic un peu décevant sur la vie de la peintre Magaret Keane, était une exception dans la filmographie de Tim Burton. Avec Miss Peregrine et les enfants particuliers, adaptation du best seller du même nom, le cinéaste revient à son domaine de prédilection : les univers étranges et décalés. Bien sûr c’est peut-être enfantin mais promis cela reste digne d’intérêt.

Critique : Les Huit Salopards, de Quentin Tarantino

Un film de Quentin Tarantino c’est un peu comme une piñata mexicaine. On ne sait pas trop ce qu’il y a dedans mais on est au moins sûr que ce sera fun malgré l’explosion de violence nécessaire. Après une genèse difficile (une première version du scénario avait fuité sur le net), les Huit Salopards (que celui qui n’a pas compris la référence lève la main) arrive enfin dans les salles. Bonne nouvelle, le cinéaste revient au maximum de sa forme. Attention tout de même aux éclaboussures si vous êtes au premier rang.

Critique : Avengers : l’ère d’Ultron, de Joss Whedon

Marvel étant devenu le maître du blockbuster hollywoodien, chaque nouveau film est événement. A Lost in Universes, on apprécie surtout la dimension narrative de la maison des idées qui se décline désormais dans tous les films et séries de la firme.

Critique : Kingsman, Services Secrets, de Matthew Vaughn

Matthew Vaughn est cool. Après avoir cassé la baraque avec Kick Ass  et relancé brillamment la franchise X-Men, le cinéaste s’attaque à un autre genre mythique de la pop culture : le film d’espionnage. Et son parti pris est ultra simple : James Bond, Jason Bourne, Jack Bauer ne font plus rêver les gamins. Certes, ils sont charismatiques, invincibles, impitoyables… mais vraiment pas drôle. Kingsman, adapté du comics du même nom, entend redonner ses lettres de « fun attitude » au super espion. Vous allez adorer.

Critique : Captain America, le Soldat de l’hiver, d’Anthony et Joe Russo

Saviez-vous que le surnom de Marvel aux Etats-Unis était la boite à idées ? Il faut dire que depuis sa création, la firme a lancé un nombre impressionnant de super-héros en tout genre. Depuis quelques années, elle applique la même stratégie sur grand écran. Peu à peu le marvelverse s’enrichit de nouvelles icônes. Des icônes qui évoluent dans le même monde, celui des Avengers. Après Iron Man 3 et Thor, le Monde des ténèbres en 2013, c’est au tour de Captain America de revenir dans une aventure solo.