Tag Archives: Satire hollywoodienne

Critique : Café Society, de Woody Allen (Cannes 2016)

Bienvenue dans le joli monde de Woody Allen. Sa musique jazzy, ses personnages adorables mais névrosés, ses répliques cyniques sur l’amour, la vie, la religion et le cinéma. Ce Café Society est un pur produit allenien que l’on trouve aussi inspiré que lassant. Mais avec Woody, on n’en est pas à un paradoxe près.

Critique : Birdman, de Alejandro González Iñárritu

Avec Birdman, Iñárritu s’amuse enfin.  Pas de panique. Il explore toujours les thématiques si chères à son cinéma : tout ce qui touche à la psyché humaine, à la rédemption et à la frontière un peu floue entre la réalité et le fantastique. Mais il a compris qu’on pouvait être sérieux tout en desserrant légèrement la bride. Du coup, Birdman est un petit bijoux de cinéma. Aussi bien pour les cinéphiles que pour le grand public.

Critique : Maps to the Stars, de David Cronenberg

Une satire hollywoodienne signée David Cronenberg ? A Lost in Universes on attendait ça avec une certaine délectation. Surtout au vu des premières images à l’esthétique légèrement surannée et des dialogues frondeurs entendus dans la bande annonce. Seulement voilà, quelques bonnes répliques, une mise en scène carrée et d’excellents acteurs ne suffisent pas à faire un bon film.

Cannes 2014 : Map To The Stars, de David Cronenberg (Compétition)

La sélection officielle est tombée. Chaque jour Lost in Universes revient sur l’un des longs métrages présentés sur la Croisette. Aujourd’hui, Map To The Stars, de David Cronenberg.