Tag Archives: survival movie

Critique : Seul sur Mars, de Ridley Scott

Après les poussifs Exodus et Cartel, Ridley Scott revient à la science-fiction. La vraie. Car cette adaptation du best-seller d’Andy Weir est une anticipation de nos prochaines missions martiennes. Ici nulle trace de vilaines bébêtes baveuses ou d’androïdes avec des questions métaphysiques. Non, Mark Watney (Matt Damon en pleine forme) est tout seul. Et sur la Planète rouge, sa survie n’est pas assurée.

Critique : Everest, de Baltasar Kormákur

Le point commun entre le cinéma et l’alpinisme ? Les deux ont pour ambition de vous transporter dans un autre monde. Sauf qu’au cinéma, vous êtes tranquillement à l’abri dans votre fauteuil… Signe des temps, Everest est à nouveau l’adaptation d’un fait divers tragique. En 1996, une expédition sur le sommet le plus haut du monde a mal tourné. Plusieurs des grimpeurs ne sont jamais revenus. Vous craignez le divertissement pathos ? Soyez rassuré, Everest, dirigé d’une main de maître par l’Islandais Baltasar Kormákur (2 Guns) évite largement cet écueil. Mais ça ne veut pas dire que vous n’allez pas pleurer…

Critique : You’re next, d’Adam Wingard

A Lost in Universes, nous ne sommes pas fans des slashers et autres films d’horreur pour l’horreur. En revanche si les haches, machettes et autres battes de base-ball sont mises au service d’un scénario futé, c’est une tout autre histoire. Et You’re Next, non content d’être drôle, peut de se vanter d’être malin. Vraiment.

Bande-annonce : les Derniers Jours, d’Alex et David Pastor

Les frères Pastor s’intéressent de nouveau à un univers en forme de fin du monde causée par un virus. Mais contrairement à Infectés (The Carriers) qui traitait le sujet par le biais d’un survival road movie à l’américaine avec Chris Pine (Star Trek Into Darkness) en vedette, les humains sont ici obligés de rester cloîtrés chez eux.

Direct to DVD : Dagmar – l’âme des Vikings, de Roar Uthaug

Dans la famille des Vikings de cinéma, je demande Dagmar, une cruelle chef de bande, qui enlève la jeune Signe après avoir massacré sa famille. Quand cette dernière s’échappe en compagnie de la fillette qui a osé la libérer, la chasse est lancée… Ni gore, ni fantastique mais austère et « féministe », ce survival movie historique, présenté hors compétition au Festival du film fantastique de Gérardmer 2013, aura sans doute du mal à trouver son public.