The Leftovers : le pilote étrange signé Damon Lindelof et Tom Perrota

Tous les fans de Lost le savent. Damon Lindelof a un penchant pour les mystères. The Leftovers, sa nouvelle série en tant que créateur, n’échappe pas à la règle. La scène d’ouverture du premier épisode plante le décor : une femme assiste impuissante à la disparition de son bébé. Enfin parlons plutôt de volatilisation. Mais le plus troublant c’est que ce jour-là ce n’est pas simplement un bébé qui a disparu mais 2 % de la population mondiale.

Ce premier épisode nous plonge au cœur d’une petite ville américaine trois ans après les faits.  Où sont-ils partis ? Pourquoi ? Comment est-ce possible ?  Toutes ces questions, toujours sans réponses,  hantent encore chaque individu. Qu’ils aient perdu quelqu’un ce jour-là ou pas, cet événement a des conséquences sur tout le monde. Surtout sur le shérif (Justin Theroux, impressionnant dans ce pilote) qui doit lutter à la fois contre ses propres démons et contre une secte étrange qui s’empare de la ville.

The Leftovers s’inscrit dans la lignée de séries comme Les Revenants ou Resurrection. Sauf que cette fois-ci c’est l’absence qui crée le malaise et pas le retour (du moins pas encore…). Mais dans ces trois créations, la question centrale reste la même :  comment trouver du sens dans un monde qui semble de moins en moins être rationnel ? Il se dégage un vrai sentiment de mélancolie, voire de tristesse, de ce premier épisode. L’introduction du fantastique est perçue de manière assez inquiétante. Mais que cela ne vous fasse pas fuir car on a justement encore plus envie de connaître la suite.

Côté narration, The Leftovers se distingue par ses microflashbacks. Ces séquences furtives, presque comme des images subliminales, viennent renforcer l’impression de malaise qui se dégage du pilote. Car ces souvenirs ne sont guère plaisants, mais ils nous permettent de mieux comprendre la psyché des personnages.

Concernant la résolution des énigmes, il va falloir être patient puisque Damon Lindelof et Tom Perrotta (auteur du livre dont la série est adaptée) ont assuré que la fin de la saison 1 n’apporterait pas la réponse à toutes les questions. On n’en attendait pas moins de la part du créateur de Lost.

The Leftovers est à suivre tous l’été sur OCS Novo, 24 heures seulement après la diffusion américaine. Les 10 épisodes de la saison 1 seront disponibles tous les lundis soirs en version originale.

Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *