Viggo Mortensen : un reportage sur le tournage de son dernier film dans Sofilm

Il est des acteurs que l’on irait voir même s’ils jouaient un caméo de quinze secondes dans le pire des films. A savoir the Asbolute King, Brad Pitt (que ceux qui en doutent visionnent l’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford) ; l’éternel régent, Colin Farrell (que l’on adore dans les grands rôles comme le Nouveau Monde et dans les petits comme 7 Psychopathes) ; le jeune prince sur le point de rafler légitiment toutes les couronnes, Ryan Gosling (non, il n’a pas joué que dans N’oublie jamais : regardez The Place beyond the Pines, Blue Valentine ou Half Nelson) ; l’héritier déchu, Mads Mikkelsen (il a été sacré meilleur acteur masculin l’an dernier à Cannes sans que cela marque pour autant les esprits). Et, bien sûr, le roi sans trône, Viggo Mortensen.

A l’instar d’Aragorn qu’il incarnait dans le Seigneur des anneaux de Peter Jackson, l’Américano-danois préfère arpenter les routes que revendiquer sa place légitime. Et, depuis 2011, avec A Dangerous Methode de David Cronenberg dans lequel il interprétait Sigmund Freud et On the Road de Walter Salles où il n’apparaissait que brièvement dans le rôle de Old Bull Lee, il s’est fait rare. Et ce d’autant plus que Todos Tenemos un Plan d’Ana Piterbarg n’est pas (encore ?) sorti en France. Le reportage que lui consacre Sofilm dans son numéro 10 de juin 2013 est donc tout à fait appréciable.

D’autant que la revue n’est pas de celles qui ne tiennent pas leurs promesses. L’article, intitulé Lost in la Pampa, est au total long de douze pages. Rédigé par Pierre Boisson et illustré par de très belles photographies de Guadalupe Gaona, il est consacré au tournage du nouveau film de Lisandro Alonso, en Argentine, à La Liberia très exactement. Le lecteur apprendra quantité de choses puisque Pierre Boisson a pris soin d’interviewer toute l’équipe au sujet de l’homme et du film. Viggo Mortensen en personne revient sur sa vie, sa carrière et son travail d’acteur.

A se procurer en kiosque et à lire de toute urgence.

Pour suivre le blog de l’acteur et découvrir sa maison d’édition : www.percevalpress.com

Pour consulter le site de la revue : www.sofilm.fr

Laurence

3 Responses to Viggo Mortensen : un reportage sur le tournage de son dernier film dans Sofilm

  1. Mickey dit :

    Au pas de course, comme d’hab, je passe devant le kiosque à journaux sur le chemin qui me mène au métro, et v’la ti pas que mon oeil perçant aperçoit la fameuse couv de Sofilm… Ah ce visage, reconnaissable entre tous, même à la vitesse de l’éclair, et automatiquement associé à la seule, l’authentique, la plus énamourée de toutes ses groupies : Laurence ! C’est donc sans surprise outre mesure que je découvre ton dernier billet, à la hauteur du personnage adoré ma belle. Des bisesssssss. Mickey

  2. armelle dit :

    c’est en bus que j’ai reconnu son visage sur la couverture de So film placardée sur le kiosque. le soir même, j’avais la revue sous le bras et ce fut un réel moment de bonheur qui se perpétue à chaque re-lecture. cet homme que je considère comme l’homme idéal car aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur y est révélé. merci So film pour cette entrevue magistrale qui donnerait envie de sauter dans le vide comme Viggo! décidément, cet homme est beaucoup mieux que le bon dieu comme le chantait Brel, c’est un Homme, juste un homme au plus beau sens du terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *